Véritable gêne au quotidien, le ronflement touche environ la moitié de la population française, surtout les hommes qui en sont les principales victimes…sans compter leurs compagnes qui aspirent à des nuits plus sereines ! Si vous aussi, vous en souffrez, sachez qu’il existe des solutions pour y remédier. Médecines douces, appareils, chirurgie, on vous explique tout !

Pourquoi ronfle-t-on ?

Amygdales ou langue volumineuse, palais trop mou, déviation de la cloison nasale…dans la plupart des cas, le ronflement est provoqué par un relâchement des tissus et une diminution du calibre des voies respiratoires. L’air passe moins bien, provoquant des vibrations, et des ronflements légers ou vraiment insupportables ! Mais pas seulement ! Surpoids, consommation d’alcool et de tabac, prise de somnifères…la liste des facteurs favorisant ou aggravant le ronflement est longue ! Mais, rassurez-vous, il n’est pas une fatalité et, moyennant quelques efforts, il peut vite devenir un lointain souvenir…

Ronflement léger à modéré : les solutions naturelles.


Le surpoids favorise le ronflement. Si vous avez quelques kilos en trop, privilégiez une alimentation plus saine et faites de l’exercice. En allégeant votre assiette, notamment celle du soir, et en limitant votre consommation d’alcool, vous lutterez efficacement contre une des causes courantes du ronflement et retrouverez la ligne en prime ! Diminuez, voire mieux, stoppez le tabac qui, en irritant les voies respiratoires, aggrave le ronflement et provoque d’autres problèmes de santé.
Optez pour un oreiller adapté, favorisant un bon allongement du cou et facilitant une bonne respiration. Si vous dormez sur le dos, essayez autant que possible d’adopter une position différente qui permettra de mettre fin à un ronflement léger. Facile à dire, mais efficace, alors autant tenter le coup !

Côté homéopathie, plusieurs traitements combinés peuvent aider à vaincre le ronflement (Nux Vomica, Kali Bichromicum…). Prenez rendez-vous avec un homéopathe qui vous concoctera, naturellement, un programme sur mesure.

L’acupuncture peut aussi être une alliée efficace car elle permet d’agir sur les points clés et décongestionner les zones sensibles.

Des sprays spécifiques à base d’huiles essentielles et extraits de plantes.
Vendus en pharmacie, ils agiront efficacement au niveau ORL sur les facteurs responsables : obstruction nasale, sinusite…

Pour les gros ronfleurs au sommeil perturbé : les interventions possibles et les appareils adaptés.

La plupart du temps bénin, le ronflement peut pourtant révéler un problème plus grave, comme de l’apnée du sommeil, qui nécessite une prise en charge et un suivi médical. Pour cela, mieux vaut se rapprocher d’un centre spécialisé dans les troubles du sommeil où plusieurs spécialistes (ORL, pneumologue, dentiste, etc.) étudieront votre cas et vous orienteront vers les traitements possibles. En effet, certaines interventions corrigent efficacement les petits soucis d’origine organique.

Les orthèses dentaires et autres appareils de ventilation favorisant le passage de l’air dans la bouche donnent aussi de bons résultats mais nécessitent un temps d’adaptation et sont plus ou moins bien supportés. En plus des effets secondaires, le prix peut se révéler important. Et en l’absence d’apnées fréquentes avérées, le traitement est considéré comme du confort et n’est donc pas pris en charge par la Sécurité Sociale.

En attendant de trouver la solution idéale, les bouchons d’oreilles permettront aux personnes gênées par les ronflements de leur moitié de passer des nuits plus calmes…et de retrouver l’harmonie dans leur couple !

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour combattre le ronflement ?

Noter cet article