Vivre au naturel

Le rôle majeur du stress et de nos pulsions dans le surpoids

Il est essentiel de comprendre que tous les comportements basiques relatifs à la sécurité ou à l’alimentation sont liés.

Le manque de sécurité et le manque d’énergie, la simple fatigue, encore plus la fatigue chronique sont facteurs d’insécurité qui conduisent à des troubles d’alimentation et au surpoids.

Il en résulte des perturbations sexuelles et souvent aussi des troubles alimentaires, par exemple une tendance à manger plus pour essayer de remonter la fatigue, qui peut entraîner du surpoids.

Le stress en général affecte d’abord la vigilance. Un état d’hyper vigilance non justifié par les circonstances (la nécessité de faire face à un danger réel), devient ce qu’on appelle de l’anxiété.

Puis, le stress retentit sur tous les comportements basiques : fuite ou agressivité, alimentation, sexualité.

Le stress commence donc par la mise en alerte du centre du cerveau reptilien concerné par la vigilance, avec tous les retentissements que cela peut avoir sur la « circuiterie » qui y est associée : réponse adaptative à l’agression ou au sentiment d’insécurité, alimentation, sexualité.

Le stress est donc un facteur presque toujours présent dans le surpoids.

Publié le 24/01/2017 par Fleurance Nature, modifié le 30/03/2021

Commentaires
Laisser un commentaire

*Champ obligatoire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.