Sport & loisirs

Faire du sport après 50 ans

Le sport, c’est bon pour la santé ! Ce principe s’applique à tout âge et, notamment, après 50 ans. Dans cette phase de la vie, la pratique sportive permet de se maintenir en bonne forme physique, mais également de garder le moral, pour bien vieillir. Il est toutefois nécessaire de respecter certaines précautions.

Quels sont les bénéfices du sport après 50 ans ?

Selon les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer, chaque semaine, au moins 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou 75 minutes d’intensité soutenue ou une combinaison des deux.

Après 50 ans, les bénéfices du sport sont particulièrement importants pour bien vieillir. Pratiquer une activité physique régulière contribue, en effet, à :

  • Entretenir la masse musculaire. Dès l’âge de 30 ans, l’adulte perd 8 à 10 % de sa masse musculaire par décennie. A partir de 50 ans, cette « fonte musculaire » peut se ressentir au niveau de la mobilité. En ralentissant la perte musculaire, le sport permet de prévenir ces difficultés.
  • Renforcer l’ossature et les articulations pour prévenir l’ostéoporose et l’arthrose.
  • Diminuer les risques cardiovasculaires en améliorant le fonctionnement du cœur et de l’activité sanguine.
  • Maintenir la souplesse, l’équilibre et la coordination. Ce qui participe, notamment, à prévenir les risques de chute.
  • Retarder le vieillissement des cellules et préserver les fonctions cognitives.
  • Garder un bon moral et augmenter la sensation de bien-être grâce aux endorphines sécrétées par l’organisme pendant l’activité physique.
  • Lutter contre le stress et les idées négatives, maintenir un sommeil de qualité…

Quelles précautions pour reprendre le sport après 50 ans ?

Sauf si l’on a toujours pratiqué un sport, il est conseillé de se faire se faire accompagner par des professionnels pour la reprise :

  • Un bilan médical permet de détecter d’éventuels problèmes et de s’orienter vers un sport adapté à son niveau sportif et à son état physique.
  • Une pratique sportive encadrée par des professeurs/coaches permet d’adapter l’intensité et la nature des exercices.

Quel type de sport pratiquer après 50 ans ?

Le plus important est de choisir une activité physique que l’on aura plaisir à pratiquer.

Néanmoins, certains sports se prêtent plus que d’autres à une reprise après 50 ans.

  • La marche à pied est le sport idéal pour reprendre en douceur une activité physique. Elle contribue, notamment, au maintien de la masse musculaire, au renforcement des os et à l’amélioration du retour veineux.
  • La marche nordique, à l’aide de bâtons de marche, sollicite un grand nombre de muscles et augmente la dépense énergétique jusqu’à 40 % par rapport à la marche traditionnelle.
  • La course à pied, à condition de s’y mettre en douceur et de s’équiper de bonnes chaussures, contribue au maintien d’un poids équilibré, au renforcement de la masse musculaire et de la densité osseuse, tout en améliorant la sensation de bien-être.
  • La natation ou l’aquagym permettent de tonifier et de faire travailler les muscles, tout en soulageant les articulations. Elles contribuent à préserver le squelette, à prévenir les maux de dos et à entretenir la fluidité des mouvements.
  • Le Pilates améliore la posture, l’équilibre, la respiration et l’amplitude des articulations. Il renforce les muscles, favorise la coordination des gestes et apporte une détente générale.
  • Le yoga permet de faire travailler l’ensemble du corps en douceur. Il entretient la souplesse et favorise les bonnes postures. Il contribue à la détente du corps et de l’esprit.
  • Le vélo renforce la masse musculaire, les os et entretient l’équilibre.

Quels produits utiliser pour soulager les muscles et les articulations après le sport ?

  • Le gel de massage, à effet froid, associe les propriétés du menthol, de l’eucalyptol, de l’arnica et de l’harpagophytum, pour apaiser les tensions au niveau des articulations et détendre les muscles.
  • L’huile essentielle de gaulthérie odorante, réputée pour ses propriétés apaisantes et calmantes, s’utilise, en application cutanée ou en massage, diluée dans une huile végétale, comme décontractant après l’effort.
  • Le baume de massage combinant harpagophytum bio et des huiles essentielles réputées pour leurs actions bénéfiques sur les articulations aide à apaiser les raideurs et les zones d’inconfort.
  • Le baume chinois, aux propriétés relaxantes et décontractantes, est une formule 100 % naturelle à bases d’huiles essentielles. Sa texture souple et agréable, permet une application locale sur les zones du corps à décontracter.
  • La crème à l’arnica, utilisée en massage après l’effort physique, favorise la récupération et la détente musculaire mais, surtout, à la suite d’un coup ou d’une chuter pour soulager l’inconfort au niveau des zones sensibilisées et limiter l’apparition de marques visibles.

Reprendre ou maintenir une activité sportive après 50 ans permet de bien vieillir, en préservant sa santé physique et morale, à condition de choisir un sport adapté et de doser ses efforts.

 

Publié le 22/05/2024 par Fleurance Nature, modifié le 22/05/2024

Commentaires
Laisser un commentaire

*Champ obligatoire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.