Conseils santé

Quelles sont les signes d’un manque en vitamine B12 ?

La vitamine B12 joue un rôle essentiel sur l’organisme. Elle contribue notamment au fonctionnement normal du métabolisme et du système immunitaire. C’est pourquoi, il est important de ne pas en manquer. Voici les signes qui doivent alerter et les bons gestes à adopter pour maintenir un taux normal.

Quelles sont les personnes pouvant être concernées par un manque en vitamine B12 ?

Deux catégories de la population sont particulièrement exposées au risque de manquer de vitamine B12 :

Les personnes ayant un régime alimentaire végétalien ou végétarien. En effet, les aliments les plus riches en vitamine B12 sont des produits d’origine animale, comme le foie, la viande, les volailles, le jaune d’œuf, les poissons, les crustacés, les fromages…  Au contraire, les végétaux n’en contiennent pas ou peu.

Les personnes de plus de 50 ans. En effet, l’absorption de la vitamine B12 par le corps devient plus difficile avec l’âge, en particulier en raison de la baisse, normale en vieillissant, de la production d’acide gastrique et du facteur intrinsèque, qui aident à bien assimiler la vitamine B12.

Quels sont les signes d’un manque en vitamine B12 ?

Les réserves de l’organisme en vitamine B12 sont importantes. Stockées essentiellement dans le foie, elles suffisent à couvrir les besoins humains pendant trois à cinq ans. Les signes d’un manque en vitamine B12 peuvent donc mettre du temps à apparaître. Ils se manifestent par :

  • De la fatigue,
  • Un essoufflement en lien avec une altération du transport de l’oxygène,
  • Des atteintes neurologiques pouvant générer des troubles moteurs et de la sensibilité,
  • Des dysfonctions neuronales à l’origine de troubles comme l’irritabilité, des pertes de mémoire et une humeur altérée.
  • Une anémie.

Comment constater un manque en vitamine B12 ?

Ces signes demandent toutefois à être confirmés par un avis médical. Pour ce faire, il est recommandé de :

Prendre rendez-vous auprès de son médecin.

Réaliser, sur sa prescription, des tests qui peuvent prendre la forme, soit d’une analyse de sang pour déterminer la concentration d’holotranscobalamine (test holo-TC), soit d’un dosage dans les urines de la concentration en acide méthylmalonique (AMM). L’Association végétarienne de France conseille ce dernier test jugé plus fiable.

Comment faire remonter sa vitamine B12 ?

L’organisme humain ne synthétisant pas la vitamine B12, des apports extérieurs sont nécessaires. Ils peuvent provenir de deux sources :

La prise de compléments alimentaires. La norme recommandée est de 2,5 microgrammes par jour et par adulte.

Une alimentation privilégiant les aliments riches en vitamine B12, comme :

  • La viande et, notamment, les abats ainsi que le lapin
  • Les crustacés et mollusques, particulièrement les maquereaux, les sardines, la truite et le thon.
  • Les fromages (emmental et les pâtes molles comme le camembert).
  • Le shiitaké, un champignon très parfumé d’origine asiatique, consommé dans le monde entier.

Les aliments les plus riches en vitamine B12 sont les abats. Ainsi :

100 g de rognons d’agneau, de dinde et de veau contiennent de 37 µg à 77 µg de vitamine B12.

100 g de foie d’agneau cuit contiennent 74,1 µg de vitamine B12.

100 g de foie de veau cuit contiennent 71,4 µg de vitamine B12.

100 g de foie de bœuf cuit contiennent de 71 µg à 83 µg de vitamine B12.

Ne vous exposez pas aux risques d’un manque en vitamine B12. Préservez un taux normal en consommant de la vitamine B12 en faisant une place aux aliments d’origine animale dans vos assiettes ou en optant pour des compléments alimentaires.

Publié le 03/06/2022 par Fleurance Nature, modifié le 08/06/2022

Nous vous recommandons :

Shiitaké Bio
Voir le produit
Commentaires
Laisser un commentaire

*Champ obligatoire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.