Savon bio ou naturel, comment le choisir ?

Solide ou liquide, parfumé ou neutre, naturel ou industriel, bio… le savon est un produit d’hygiène connu depuis les temps les plus anciens. Mais comment le fabrique-t-on et lequel privilégier selon son type de peau ? On vous confie ses secrets.

Qu’est-ce que le savon ?

Quelle est la composition du savon traditionnel ?

Le savon s’obtient grâce à une réaction chimique : la saponification.

Lorsqu’un corps gras (huile végétale ou graisse animale) est mis en contact avec une base (encore appelée alcali) il se sépare et se transforme en savon et glycérine. La glycérine est un actif hydratant très utilisé en cosmétique pour ses bienfaits sur la peau.

Quand on utilise comme base de la soude (hydroxyde de sodium), le savon obtenu est solide. A l’inverse, la potasse (ou hydroxyde de potassium) donne un savon liquide.

Petite histoire du savon

Les savons ne datent pas d’hier. En effet, 2000 ans avant J-C, les Sumériens utilisaient une pâte à base d’huile d’argile et de cendres pour se laver. Le savon d’Alep faisait son apparition dans la ville du même nom il y 3 500 ans. Fabriqué à base d’huile d’olive et de baies de laurier, c’est un des savons les plus emblématiques.

C’est au IXème siècle que le savon de Marseille se développe. Et il faudra attendre le XIXème siècle et la soude caustique pour permettre la production industrielle du savon.

Longtemps délaissé pour le gel douche, le retour vers des produits plus naturels entraine un regain d’intérêt des consommateurs pour les savons naturels et bio qui contiennent des actifs naturels respectueux de la peau et de l’environnement.

Les propriétés et les bienfaits du savon

Le savon naturel nettoie

De par sa composition chimique, le savon a la capacité d’étaler l’eau sur la peau. Cela améliore le pouvoir mouillant de l’eau et donc le nettoyage de la peau. Ce pouvoir lavant est renforcé grâce à la formation de mousse constituée de savon et d’eau.

Le savon naturel adoucit la peau

Les savons riches en glycérine et en huiles végétales telles que l’huile d’olive, l’huile de coco, de sésame, de calendula ou d’argan, permettent de prévenir le dessèchement de la peau et préservent son hydratation. Ils peuvent être enrichis en actifs adoucissants : lait d’ânesse, miel, karité, ce qui permet de se passer éventuellement de lait hydratant après la douche.

Le savon naturel exfolie en douceur

Enrichi en coques d’argan ou en acides de fruits, les savons permettent de déloger les cellules mortes qui s’accumulent à la surface de la peau tout en préservant son élasticité et son équilibre naturel. Ce type de savon est idéal pour  affiner le grain de peau tout en la nettoyant des impuretés.

Les différentes méthodes de fabrication du savon

On peut fabriquer un savon de différentes façons.

Les savons industriels

La saponification industrielle se déroule à haute température (100°C environ). Des corps gras peu coûteux comme le suif ou l’huile de palme sont utilisés. Souvent, la glycérine est rincée, récupérée puis revendue. Certains savonniers industriels utilisent des copeaux de savons auxquels ils ajoutent des additifs. Le mélange est enfin malaxé dans une machine qui les moule ensuite en pains de savons.

Les savons saponifiés à chaud

Pour la saponification à chaud on mélange des huiles végétales et de la soude bouillante. Une fois la soude excédentaire rincée  on peut ajouter à la pâte de savon des actifs hydratants ou exfoliants, des corps gras ou des parfums. Le savon est ensuite coulé dans des moules puis mis à sécher.

Les savons saponifiés à froid

La saponification à froid se déroule dans des savonneries artisanales. Le mélange huile végétale et soude a lieu à basse température (40° maximum). Les matières végétales conservent donc intactes leurs propriétés. La glycérine n’est pas séparée et reste au cœur des savons, qu’elle enrichit. Les savons obtenus nécessitent un temps de séchage de plusieurs mois. Comme ils contiennent une grande quantité de corps gras, ils ont tendance à rancir plus facilement.

Zoom sur le savon surgras

Un savon surgras est enrichi en corps gras et protège le film hydrolipidique de la peau. Ceux fabriqués industriellement à chaud sont enrichis en glycérine. Dans les savons artisanaux, l’huile végétale est versée en excès. La part non transformée en savon par la soude, reste à l’état d’huile.

Quel savon choisir ?

Le savon à froid pour les peaux grasses ou à problèmes

Le savon à froid riche en huiles végétales et en glycérine est idéal pour les peaux grasses ou sujettes aux imperfections. Moins agressée, la peau produit moins de sébum. Pour les petits désagréments, il peut être ajouté aux savons des huiles essentielles purifiantes comme le tea tree ou la sauge sclarée. Des extraits de bardane, de pensée sauvage ou d’ortie peuvent être utilisés pour une peau nette et saine.

Les savons neutres et sans huile essentielle pour les bébés ou les peaux réactives

La peau délicate des bébés tout comme les peaux sensibles requièrent des formulations aux pH neutre ou légèrement acide, en accord avec celui de la peau. Pour nettoyer la peau sans la malmener, certains substances doivent être exclues de ces savons : parfum (huiles essentielles allergisante ou parfum synthétique), parabens ou encore colorants.

Les savons à base d’huile riches en oméga-3 et oméga-6 pour les peaux sèches et matures

Pour les peaux sèches ou les peaux matures qui manquent parfois de souplesse, rien de mieux qu’un savon enrichi en acides gras essentiels comme l’huile d’argan, régénérante, et l’huile de jojoba qui renforce l’hydratation et l’élasticité de la peau. Ces savons à haute teneur en corps gras sont appelés savons surgras.

Le savon noir

Trésor du Maghreb, le savon noir est utilisé depuis des siècles au hammam pour ses vertus hydratantes et exfoliantes. Sa couleur noire est due à la saponification d’huile et d’olives noires broyées. On le fabrique avec de la potasse ce qui lui donne sa texture molle. Après l’avoir appliqué sur la peau on effectue un gommage du corps avec un gant de Luffah. 

Le savon au lait d’ânesse

Le lait d’ânesse bio et frais est riche en vitamines et oméga-3 et 6.  Il nourrit, hydrate et apaise toutes  les peaux même les plus sensibles. Le savon enrichi en lait d’ânesse maintient la douceur et l’élasticité de la peau. Il peut être délicatement parfumé grâce à l’ajout d’huile essentielle de rose, verveine ou lavande aux propriétés relaxantes ou apaisantes.

A chaque type de peau son savon ! Pour des savons de qualité, scrutez les étiquettes et privilégiez les savons à base de matières naturelles et certifiés bio.

Savon parfumé à l’Amande
Savon parfumé à l'olive - cosmétique certifié bio
Savon parfumé à l’Olive
Savon parfumé à la fleurs d'oranger - cosmétique certifié bio
Savon parfumé à la Fleur d’oranger
Savon parfumé à la menthe - cosmétique certifié bio
Savon parfumé à la Menthe
280-260-savon-lait-anesse-nature
Savon au lait d’ânesse nature
280-260-savon-lait-anesse-rose
Savon au lait d’ânesse à la rose

Publié le 31/08/2017 par Valérie Debray, Docteur en Pharmacie, modifié le 20/04/2021

Commentaires (3)
Laisser un commentaire

*Champ obligatoire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.

Dommage que vous ne nous donniez pas des marques auxquelles nous pourrions nous fier

chenard
posté le 13 mai 2018

J'aurais préféré un savon à la lavande plutôt qu'à la menthe ! Je n'aime pas trop la menthe ! Donc je ne pourrai jamais acheter le lot de 4 à cause de la menthe ! Dommage !

Sylvie
posté le 03 janvier 2021

Je ne trouve plus le savon shampooing ???? .. merci de me répondre … Cordialement

Brigitte
posté le 10 juillet 2021