Pourquoi la méditation a-t-elle autant d’importance aujourd’hui ? Elle témoigne d’une quête d’apaisement et d’un besoin de se reconnecter avec nos vrais besoins. Le véritable enjeu : la lucidité. Et si vous vous lanciez ?Méditation

Toutes les clés pour comprendre les mécanismes de la méditation et découvrir ses bienfaits

« La médiation c’est développer un sens d’attention et de présence, moment après moment (…). On apprend à avoir un autre regard et un autre rapport à nos difficultés et à l’intensité des émotions. Et c’est parce qu’on a un autre regard, qu’on en est moins prisonnier ».(1)

Quand le bonheur passe par la méditation

« Ce qui m’a vraiment bouleversée dans la méditation, c’est que ça permet de développer une intelligence beaucoup plus directe, beaucoup plus corporelle, moins intellectuelle (…). Cette pratique nous permet de développer une intuition, une confiance en soi, beaucoup plus intéressante que juste un antistress »(2)

Différentes études publiées par Richard Davidson (3), professeur de psychologie et de psychiatrie à l’université du Wisconsin, co-fondateur du Mind and Life Institute, démontrent que la pratique de la méditation rend heureux et augmente votre « Subjective well-being » (SWB), c’est-à-dire votre bien-être personnel. Explications.

Qu’est-ce que la pleine conscience

Atteindre la pleine conscience c’est recentrer son attention sur le moment présent afin de libérer son esprit. Les techniques sont variées mais reposent sur les mêmes piliers : se concentrer sur sa respiration, détendre ses muscles et apprendre à écouter son corps.

Méditer permettrait de basculer l’activité cérébrale du lobe frontal droit de votre cerveau (où se logent tristesse, anxiété, soucis…) vers le lobe frontal gauche (terrier des émotions positives : bonheur, joie, enthousiasme, vivacité…). La méditation mène vers une point d’équilibre entre les fonctions énergisantes et calmantes de votre système nerveux : « C’est un moment privilégié, avec soi-même et son environnement, d’apaisement et de neutralisation du système nerveux stimulé par le stress » explique le Docteur David O’Hare, spécialiste des thérapies comportementales et cognitives.(4)

Et si c’était bon pour la santé ?

Dans un ouvrage intitulé « Méditer, c’est se soigner »(5), Frédéric Rosenfeld, psychiatre à Lyon et adepte de la méditation, a réalisé une longue enquête sur les pratiques méditatives et les passe au crible de la science.  Etudes cliniques à l’appui, son étude montre que la méditation met en œuvre les mécanismes réparateurs (ou préventifs) du cerveau. Concrètement ? Impact de la méditation sur votre santé :

  • Réduction du stress et de l’anxiété
  • Prévention de la rechute dépressive et de l’insomnie
  • Réduction des risques de maladies cardio-vasculaires
  • Amélioration des douleurs chroniques et maladies psychosomatiques
  • Et même des effets antivieillissement…

La méditation : une pédagogie à portée de tous

Encore intimidante, la méditation reste pourtant un cheminement concret, non pas une intériorisation mystique.

Livres, CD, méthodes… Cette pratique s’est laïcisée. Interviewé sur France Inter(6), Fabrice Midal explique : « si vous savez respirer, vous pouvez méditer ».

Pour preuve ? La méditation entre dans beaucoup d’écoles, un phénomène très important aux Etats-Unis et qui fait son petit chemin en France. En témoigne le succès du dernier ouvrage d’Eline Snel « Calme et attentif comme une grenouille ». Un méthode pour apprendre aux enfants (de 5 à 12 ans) à se concentrer, un livre avec un CD d’exercices guidés, très pédagogique. Pour tenter l’expérience : http://www.commeunegrenouille.fr/

Bref, pas la peine de vous convertir au bouddhisme pour apprendre à vous relaxer…

(1)Fabrice Midal, fondateur de l’Ecole Occidentale de méditation à Paris et en Suisse, auteur de « La médiation », ed. Puf (collection Que sais-je) et de « Frappe le ciel, écoute le bruit », ed. Les arènes. Interviewé mercredi 15 janvier 2014, dans l’émission Service Public sur France Inter
(2)Marie-Laurence Cattoire, directrice d’une agence de relations presse, auteure de « La méditation, c’est malin », à paraître au mois de mai aux éditions Leduc. Interviewée mercredi 15 janvier 2014, dans l’émission Service Public sur France Inter
(3) http://www.investigatinghealthyminds.org/cihmProjMeditation.html
(4) Auteur de « 5 minutes le matin » et interviewé dans Santé Magazine (« La méditation une parenthèse bienfaisante », novembre 2013)
(5) “Méditer, c’est se soigner » de Frédéric Rosenfeld, Les Arènes, 2007
(6-7) Marie-Laurence Cattoire, émission Service Public du mercredi 15 janvier 2014, sur France Inter
Méditer pour être heureux
11 votes