Conseils santé

Quels sont les bienfaits de l’ail ?

Au Moyen-Âge, on attribuait à l’ail un rôle protecteur contre le mauvais sort. Si de telles croyances ne sont pas avérées, les vertus de cette plante potagère sont, en revanche, bien connues. Consommé frais ou sous forme de complément alimentaire, l’ail possède de nombreux bienfaits sur la santé.

Les nombreuses qualités nutritionnelles de l’ail

Originaire d’Asie centrale et connu depuis l’Antiquité, l’ail commun ou ail cultivé (Allium sativum) est une plante familière de nos potagers. Il appartient à la famille des Amaryllidaceae, au même titre que le poireau, l’oignon, l’échalote ou encore la ciboulette.

L’ail se présente sous la forme d’un bulbe ou tête, formé de nombreux « caïeux » ou gousses, entourés d’une membrane blanchâtre.

Constitué à 64 % d’eau, l’ail est un aliment pauvre en calories (130 pour 100 g).

Il renferme également :

  • Des fibres (2g/100g)
  • Des vitamines (B1, B6, B9 et C).
  • Des minéraux et oligo-éléments (phosphore, magnésium, potassium, cuivre, fer et sélénium).
  • Des polyphénols, de type flavonoïdes.
  • Des acides aminés.
  • Des saponines.
Quels sont les bienfaits de l'ail ?

Le saviez-vous ?

L’ail a la particularité d’être riche en acides aminés soufrés (cystéine, méthionine) qui sont à l’origine de son odeur caractéristique. En effet, lorsque l’ail frais est coupé ou écrasé, les cellules végétales libèrent une enzyme spécifique, l’alliinase, qui convertit l’alliine, naturellement présente dans l’ail, en allicine. Ce liquide incolore contient des composés organo-sulfurés.

Quels sont les bienfaits de l’ail ?

L’ail contient des actifs qui ont fait l’objet de nombreuses études chez l’homme et qui mettent en évidence de multiples propriétés. Ainsi :

L’ail est un antioxydant

L’ail contribue à lutter contre le vieillissement cellulaire. Riche en antioxydants, il joue, en effet, un rôle protecteur contre les radicaux libres, ces molécules, responsables du stress oxydatif, à l’origine du vieillissement accéléré des cellules.  

L’ail contribue au contrôle des taux sanguins de cholestérol (total et LDL) dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré, destiné à diminuer les taux de lipides dans le sang (cholestérol et triglycérides).

L’ail est idéal pour les risques cardiovasculaires

L’ail participe au maintien de la santé cardiaque et vasculaire en favorisant une pression sanguine normale. Les composants de l’ail exerceraient, en effet, une action anti-coagulante, en fluidifiant le sang.

Comment consommer l’ail ?

Comment consommer l'ail ?

Est-il bon de manger de l’ail tous les jours ?

L’ail frais, cru ou cuit, est un ingrédient culinaire qui se prête à de nombreuses préparations. Il est possible de manger sans danger 1 à 2 gousses par jour. Au-delà, une consommation excessive d’ail peut toutefois trop fluidifier le sang et provoquer, notamment, des saignements de nez.

Faut-il consommer l’ail cru ou cuit ?

L’idéal est de consommer l’ail cru pour conserver toutes ses propriétés. En effet, un excès de chaleur risque de détruire les enzymes responsables de la production d’alliicine, la molécule naturelle qui confère ses bienfaits à l’ail. Les personnes ne digérant pas bien l’ail cru peuvent rajouter l’ail en fin de cuisson pour préserver ses propriétés.

Peut-on consommer de l’ail sous forme de complément alimentaire ?

La consommation d’ail peut se faire sous forme de compléments alimentaires. On peut ainsi acheter des gélules ou comprimés d’ail bio pour profiter des bienfaits de l’ail, au bon dosage.

Sous toutes ses formes, l’ail est un allié précieux de la santé.

Publié le 17/05/2021 par Fleurance Nature, modifié le 05/05/2021

Commentaires (1)
Laisser un commentaire

*Champ obligatoire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.

Bonjour. Merci pour tout ses bons conseils.

Nadia
posté le 19 mai 2021