Notre humeur quotidienne reste tributaire de nombreux facteurs : génétiques, sociologiques, culturels… Des études récentes en psychologie positive démontrent que le bonheur reste aussi un choix (1) : être heureux, cela se décide. Alors, plutôt que de s’intéresser à ce qui nous déprime, si on essayait de réfléchir aux leviers du bonheur ? Voici 6 conseils pour intégrer le bonheur à votre quotidien, ou en tout cas en prendre le chemin.Bonheur mode d'emploi

1. Cultiver sa positive attitude : leçon d’optimisme

Appréciez pleinement chaque satisfaction,  osez reconnaître votre chance quand elle se présente : témoigner de votre gratitude rend heureux, c’est prouvé (2) ! Et puis la gratitude vous permet d’expurger des sentiments négatifs comme la jalousie ou la rancœur, de vous montrer plus ouvert et indulgent. Bref, plus réceptif aux bonnes ondes… et au verre à moitié plein.

Concrètement ? Cessez de vous accrocher aux contrariétés ou sentiments négatifs, centrez-vous plutôt sur les moments de plénitude, aussi furtifs soient-ils. En cas de souci ou de malheur, souvenez-vous qu’il s’agit d’obstacles, les surmonter vous permettra de vous transcender. Et pourquoi pas tenir un petit « Carnet de reconnaissance »(3) ? Vous y notez chaque jour 2 ou 3 raisons d’éprouver de la gratitude et la formaliser. Pensez à rire, c’est si bon (Vertus du rire : 8 bonnes raisons de rire de bon cœur et n’oubliez pas de sourire : c’est bon pour le moral)

2. Savourer le moment présent, en pleine conscience

Matt Killingsworth (chercheur en bonheur à l’Université d’Harvard) explique : “Peut-être que pour être vraiment heureux, on aurait besoin d’être complètement immergé et concentré sur notre expérience du moment présent… On constate en effet que les gens sont potentiellement moins heureux quand leurs pensées vagabondent, que lorsque ce n’est pas le cas.” (4)Il s’agit donc de concentrer votre attention sur le moment présent pour libérer votre esprit, empêcher le stress de monter, vous calmer et garder votre bonne humeur.

Concrètement ? Ne laissez pas vos pensées s’attarder sur des contrariétés passées ou des soucis à venir. Et pourquoi ne pas vous lancer dans la méditation ? Relisez Méditer pour être heureux. Prévoyez des pensées refuge qui, en cas de contrariété ou de stress, vont vous mettre du baume au cœur (des vacances prochaines, une bonne nouvelle ou un fou rire récent, la réussite d’un proche…).

3. S’ouvrir aux autres avec compassion

Et si vous vous laissiez envahir par le bonheur des autres ? La promotion d’un collègue, la joie de votre conjoint, les rires de vos enfants… D’après Florence Servan-Schreiber (5) : 8 contacts physiques par jour constituent une « dose d’entretien » pour votre bonheur, 12 contacts physiques par jours provoqueraient dans le cerveau une décharge de substances comparables aux opiacés : épanouissement garanti. Surtout que le bonheur est contagieux (6) !

Concrètement ? Entourez-vous de personnes bienveillantes et tenez à distance les autres. Tâchez de vous amuser avec vos enfants plutôt que de les reprendre. Partagez avec ceux que vous aimez en organisant des moments de convivialité. Côté couple, évitez les conflits et autres reproches, pour créer une atmosphère de tendresse et d’écoute, plus propice à la joie.

4. Délaisser le matériel et investir le spirituel

Evidemment une certaine sécurité financière rassure, apporte du confort et un statut social. Mais « L’argent ne fait pas le bonheur, sauf si on le donne ! » (7). Interviewé dans le Elle, Matthieu Ricard poursuit « Les gens qui ont tendance à consommer beaucoup sont moins satisfaits de leur vie » (8).

Concrètement ? Avant de sortir votre porte monnaie, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de cet achat. Du coup, lorsque vous cédez à la tentation, c’est pour vous faire vraiment plaisir. Et en cas de période de restrictions financières, vous êtes armé contre la frustration.

5. Se créer des parenthèses enchantées et se lancer des défis

L’une des clés du bonheur c’est de se divertir : qu’il s’agisse de simples loisirs (lecture, balades, voyages…) ou de réelles passions. Ces activités permettent de vous extraire de votre quotidien tout en recentrant votre énergie, de découvrir de nouveaux horizons, d’égayer vos habitudes, de stimuler votre cerveau, de faire des rencontres, de booster l’estime de soi… Bref, de s’épanouir !

Concrètement ? D’abord il faut dénicher une activité adaptée à vos envies. Si vous manquez d’inspiration, voici quelques idées : ateliers de peinture, cours de cuisine, formation en informatique, conférences culturelles, activités sportives, bénévolat, et pourquoi pas s’initier à un instrument de musique ? Attention : pour vous lancer il faut vous organiser en amont et trouver la place dans votre agenda : donnez-vous une chance et osez le challenge !

6. Chérir son sommeil

Les personnes dotées d’un état d’esprit positif dorment mieux (9). Or, selon l’INSV (institut national du sommeil et de la vigilance), 31% des Français dorment six heures ou moins. Moralité ? Fatigue, sautes d’humeur, déprime…

Concrètement ? Forcez-vous à vous coucher tôt : au lit à 22H30, au moins 2 fois par semaine. Et bougez davantage : l’effort physique permet de mieux dormir. Pas le temps de faire du sport ? Eh bien préférez la marche plutôt que les transports par exemple, c’est un début.

Vous l’aurez compris : être heureux cela s’apprend et se cultive : « Le bonheur n’est pas un luxe, mais une nécessité. Nous avons besoin du bonheur. Parce que la vie est souvent belle : bonheur pour nous ouvrir les yeux. Parce que la vie est parfois dure : bonheur pour nous aider à faire face. » (10) Alors, si on décidait enfin d’être heureux ?

(1) Positive Psychology: The Science of Happiness, 11 janvier 2008, Michael Mendelsohn http://abcnews.go.com/Health/story?id=4115033
(2) Gratitude and Well Being, The Benefits of Appreciation, Randy A. Sansone et Lori A. Sansone, Psychiatry (Edgmont), Nov. 2010
(3) Conseil de Tal Ben-Shahar, docteur en psychologie et philosophie, ex-enseignant en « bonheur » à Harvard.
(4) Conférence TED : Vous voulez être heureux ? Restez dans le présent : http://www.ted.com/talks/matt_killingsworth_want_to_be_happier_stay_in_the_moment.html
(5) Auteure de 3 Kifs par jour, éd. Marabout
(6) Happiness is contagious, étude publiée dans le British Medical Journal, réalisée par Christakis et James Fowler, Université de San Diego, 2008
(7) Matthieu Ricard, docteur en génétique cellulaire, un moine bouddhiste tibétain, auteur de Psychologie positive: le bonheur dans tous ses états (Jouvence, 2011) et de Plaidoyer pour l’altruisme (Nil, 2013)
(8) http://www.elle.fr/Societe/Interviews/Matthieu-Ricard-L-argent-ne-fait-pas-le-bonheur-sauf-si-on-le-donne-2594051
(9) “Linking stable and dynamic features of positive affect to sleep,” de Deinera Exner-Cortens et Catherine Riffin, Université de Cornell, 2013
(10) Christophe André, Psychiatre, auteur de « Et n’oublie pas d’être heureux », Ed. Odile Jacob, 2014
Bonheur mode d’emploi : 6 formules pour être heureux
8 votes