Le saviez-vous ? Confort digestif, fatigue, tonus et défenses immunitaires sont étroitement liés. Raison de plus pour soigner notre flore intestinale. En modifiant nos habitudes,  il est possible de retrouver un ventre plat. Nos conseils étapes par étapes.Votre ventre gonfle ? Nos solutions anti-ballonnements

Limiter certains aliments

Si vous êtes sujettes aux ballonnements, réduisez votre consommation d’aliments qui contiennent des fibres « dures » ou des dérivés soufrés car ils favorisent une fermentation trop importante : les haricots blancs, les choux de Bruxelles, les oignons, le céleri, les carottes, les raisons secs ou les bananes. N’abusez pas des crudités, qui peuvent, à la longue, irriter les parois de l’intestin et provoquer des ballonnements et régalez-vous  plutôt en cuisinant soupes et compotes. En effet, la cuisson permet d’adoucir les fibres contenues dans les végétaux et les rend plus digestes. Pour faciliter le travail des intestins concoctez-vous des menus légers et évitez les repas gras et copieux. Et si ces conseils ne suffisent pas, essayez le charbon végétal. Il provient de bois, écorce ou coques calcinés qui, grâce à leur pouvoir d’absorption, fixent toxines et gaz et apaisent les flatulences. On le trouve sous forme de comprimés, gélules ou poudre à diluer.

Manger lentement

Pour limiter les gonflements  prenez le temps de mâcher les aliments.  Pas de repas avalés à la va vite sur un coin de table ! Les repas doivent durer au moins 20 minutes, le temps nécessaire à votre cerveau pour recevoir le signal de satiété. Les aliments doivent être suffisamment broyés et  imbibés par la salive avant d’arriver dans l’intestin grêle. Cette première étape est  indispensable pour dégrader les fibres et limiter la fermentation. De plus en mangeant à toute vitesse, on avale davantage d’air ce qui provoque des ballonnements. Pour la même raison, évitez aussi les boissons gazeuses et les chewing-gums qui distendent les parois de l’intestin et de l’estomac, et font gonfler.

Profiter des bienfaits des plantes

Pour lutter contre les gonflements après les repas, buvez une tisane aux plantes. Optez pour celles à base de fenouil, capable de stimuler la digestion et de limiter les sensations de ballonnements, de camomille réputée pour faciliter la digestion ou de réglisse* qui régule et apaise le système digestif. En outre s’hydrater régulièrement permet de ramollir les selles, gage d’un bon transit et d’’un ventre plat. Vous pouvez aussi agrémenter vos plats de feuilles de menthe poivrée, une plante appréciée des intestins, riche en  flavonoïdes et huile essentielle. L’aneth, le basilic et le carvi sont également bénéfiques contre les sensations de ballonnements.

*Déconseillée aux hypertendus

Rééquilibrer la flore intestinale

Notre système digestif contient naturellement du gaz : celui que nous avalons et celui produit par la dégradation des aliments par les «  bonnes » bactéries tapissant notre intestin. Or, quand notre flore colique est déséquilibrée, les processus de fermentation se trouvent modifiés  et conduisent  à une production anormale de gaz, à l’origine de ballonnements.

Pour  pallier à cet inconfort et normaliser la flore microbienne  intestinale, il faut lui apporter ces précieuses bactéries. On en trouve naturellement dans les yaourts ou le lait fermenté riche en bactéries lactiques (lactobacilles et les bifidobactéries). Autre coup de pouce  pour favoriser le maintien de cette flore : les compléments alimentaires contenants des ferments lactiques qui concentrent dans leurs complexes plusieurs souches de lactobacilles, dont le Bifidus et L. casei qui sont les plus recherchées.

Respirer à fond et masser

Respirer avec le ventre, permet d’exercer un véritable  « massage interne » de notre la sphère intestinale et de diminuer la sensation de ventre gonflé. En outre  ce travail respiratoire lent renforce notre système nerveux  et nous aide à combattre le stress. Que du positif  pour retrouver un ventre plat ! N’oubliez pas que notre ventre est aussi appelé « deuxième cerveau » en raison  des millions de neurones qui le parcourent  et de ses connexion étroites avec notre cerveau d’en haut. La technique demande juste un peu d’entrainement : Posez une main sur votre ventre et inspirez lentement par le nez. Vous sentez alors votre ventre se distendre puis  expirez  doucement par la bouche en rentrant le ventre au maximum. A répéter une dizaine de fois.

Un massage doux de votre ventre permet de relâcher les muscles de la sangle abdominale et de réduire la sensation de gonflement.  A pratiquer sans modération !

Ces quelques astuces devraient vous permettre de retrouver  progressivement un meilleur confort digestif mais n’oubliez pas les basiques : une alimentation équilibrée et variée associée à une activité physique régulière. Par exemple, n’hésitez pas à faire une petite promenade après le déjeuner ou le dîner, car marcher permet d’aider à mieux digérer. Et si malgré tout, la gêne persiste, surtout si elle s’accompagne de troubles du transit, n’hésitez pas à consulter votre médecin pour un petit check up.

Mise à jour mai 2015

Votre ventre gonfle ? Nos solutions anti-ballonnements
31 votes