logo_fleurance_nature.pngLe régime crétois, ou méditerranéen, vous en avez forcément déjà entendu parler ! Si l’on parle si aisément de « miracle crétois », c’est parce que le régime alimentaire si particulier de cette île est à l’origine de la bonne santé et de la longévité de ses habitants. Avec Fleurance Nature, découvrez tous les bienfaits de ce régime santé !

Tout à commencé en 1956, lorsqu’une étude menée par le nutritionniste américain Ancel Keys comparant la mortalité coronarienne (due aux maladies cardio-vasculaires) de 7 pays occidentaux révèle, contre tout attente, que ce sont les Crétois qui ont l’espérance de vie la plus élevée et que leur longévité est due à leur mode alimentaire. Cette observation a également été confirmée par l’OMS. Selon plusieurs études récentes (« Etude de l’influence du régime alimentaire de type méditerranéen sur la santé », 2003), adopter le régime crétois diminuerait de façon significative la mortalité en général, la mortalité par troubles coronariens (problèmes cardio-vasculaires) et même par cancers !

Les caractéristiques de ce régime :

Le régime crétois, c’est avant tout une alimentation riche en vitamines et minéraux, en fibres et assez pauvre en graisses saturées. Il se compose essentiellement de végétaux, de légumes, de fruits, de céréales et d’huile d’olive. Ajoutez à cela un à deux verres de vin rouge par jour, un peu de poisson, relativement peu de viande (diminuer au maximum les viandes rouges ! ) et vous avez là tous les ingrédients du parfait régime crétois !

Comment appliquer ce régime alimentaire ?

Pour appliquer les conseils diététiques d’un régime crétois, il faut avant tout revoir ses habitudes alimentaires ! C’est pourquoi il faudra vous armer de patience car cette véritable conversion ne se fera pas en un jour. Le régime crétois est en effet un « régime santé », et non pas un régime express comme l’on peut trouver dans les magazines féminins à l’approche de l’été. Mais ce régime est d’autant plus efficace qu’il s’inscrit dans la durée et qu’il fera effet non seulement sur votre forme physique, mais aussi sur votre santé. Pour l’appliquer, il faut commencer par réduire et remplacer certains ingrédients de votre alimentation comme le beurre (à remplacer par l’huile d’olive ou des margarines, même en pâtisserie), le sucre (à remplacer par du miel), les viandes rouges car trop riches en acides gras saturés (à remplacer par les volailles ou le lapin par exemple). Il est également conseillé de limiter la consommation de produits à base de lait de vache pour privilégier les fromages de chèvre et de brebis qui sont beaucoup plus présents dans l’alimentation Crétoise. Les produits laitiers à base de lait de chèvre ou de brebis sont riches en acide alpha-linolénique et auraient des propriétés bénéfiques pour le système circulatoire.

Quels produits pour quels effets ?!

•    L’huile d’olive
Au cœur du régime crétois, on trouve bien entendu l’huile d’olive. L’huile d’olive possède de nombreuses caractéristiques bénéfiques pour notre santé. Ses propriétés antioxydantes jouent un rôle dans la prévention de différentes maladies comme les maladies cardio-vasculaires et le cancer. Elle est composée d’acides gras poly et mono insaturés. Elle est également riche en acide oléique (oméga 9) et réduit le cholestérol total en diminuant le cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et en augmentant le HDL (bon cholestérol). L’acide oléique est rapidement absorbé par le tube digestif, ce qui stimule la production de bile, essentielle au bon fonctionnement de la digestion. L’huile d’olive est relativement stable, ce qui la rend moins susceptible de s’oxyder lors de la cuisson. Elle est donc aussi bonne pour la cuisson que pour les assaisonnements.

•    Les fruits et légumes
Plus présents que dans tout autre régime alimentaire, les fruits et légumes frais sont à l’honneur dans le régime crétois. Leur forte teneur en vitamine E et C et en fibres favorise la satiété, empêche la constipation et permet de rétablir l’équilibre intestinal. Ils jouent un rôle important dans la régulation du cholestérol, surtout du mauvais, et équilibrent le sodium et le potassium de notre corps. Selon l’OMS, pour apporter les vitamines, les sels minéraux, les oligo-éléments et les fibres nécessaires au corps, il faut consommer quotidiennement 400g de fruits (crus de préférence) et 400g de légumes.

•    Viande rouge et produits laitiers de vache :
Exclus du régime crétois, ces aliments sont mis de côté à cause de leur forte contenance en graisses.  Vous pouvez continuer d’en consommer en petite quantité, mais privilégiez plutôt les viandes blanches comme la pintade, le poulet, la dinde, l’oie et le lapin qui contiennent beaucoup moins de graisses et les produits laitiers à base de lait de brebis ou de chèvre.

•    Le vin
Le vin est excellent car il possède du tanin, de la famille des flavonoïdes, et protège des maladies cardio-vasculaires. Consommé en petites doses, le vin fluidifie le sang et fait baisser le taux de cholestérol.

À présent, vous avez toutes les clés en main pour mener à bien votre régime crétois, ou du moins vous en inspirer pour améliorer votre alimentation !

Plus d’infos :
Agnès Sansonetti « Le régime crétois : Mythe ou réalité »
http://www.pharmacorama.com/ezine/lupourvous79.php
http://www.aceli.com/lebail/pages/crete.htm
http://www.phytoforme.com/dossiers/regime-cretois.html
http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/s113/nutrition/regime-cretois/3.html

Noter cet article