Acheter des jouets en ligne, tout juste sortis à petits prix. Retrouver un exemplaire du doudou de votre enfant qui ne se vend plus en commerce… Ca n’a pas de prix.
Le recyclage de jouets en ligne permet de trouver des jouets de qualité en bon état, bien moins chers qu’en magasin.

Une seconde vie pour les jouets de nos enfants


110 000 jouets finiraient chaque jour à la poubelle en France soit 40 millions jetés chaque année*.
Le recyclage concerne aussi les jouets ! Les joujoux reçus aux anniversaires ou à Noël quitteront un jour le cœur de vos enfants : trop âgés pour s’amuser à la dinette ou avec leur héros préféré. La preuve : 7 jouets sur 10 ne sont plus utilisés 8 mois seulement après l’achat*…

Depuis 2005, le recyclage de jouets a refait son apparition en France à grande échelle, tout autant par conviction économique qu’écologique. Il sensibilise les enfants aux problèmes de l’environnement : nos bambins font leurs premiers pas en tant que consommateur responsable, le tout de façon ludique.

Achat/vente de jouets d’occasion : tous gagnants

Vous connaissez tous les vides greniers et bourses aux jouets pour vendre ou acheter les objets préférés de l’enfance. Avec l’ère du numérique sont apparus des sites spécialisés dans le recyclage de jouets comme www.toyslegend.com. Un concept malin pour le plus grand plaisir de tous :
– Vendeur de poupées et autres camions, vous participez à réduire le gaspillage, videz vos placards et remplissez le porte-monnaie.
– Acheteur, vous consommez responsable, faites des économies et de vraies affaires.

Et avec un peu de chance ou de flair, vous investirez dans un jouet d’avenir ! Certains personnages en plastique vintage de votre enfance ont aujourd’hui une grande valeur pour les collectionneurs ! La nostalgie n’a pas de prix.

Autre astuce pour éviter l’achat neuf de jouets : la ludothèque. Pensez aussi à la location en ligne ! Vous éviterez que les jouets ne s’entassent dans la chambre de votre petit dernier. Pour une durée de 15 jours à 2 mois et à des prix très attractifs, ces locations permettent de renouveler sans cesse la collection de jouets de vos enfants, pour leur plus grand plaisir !

Des jouets par milliers… et des produits toxiques par centaines.

Si les jouets anciens présentent de nombreux avantages, attention toutefois à ce qu’ils contiennent ! Plomb, bisphénol-A, formaldéhyde… La législation évolue régulièrement en matière de protection de la santé de nos enfants.

En 2007, l’industrie du jouet a particulièrement été touchée par des soucis de jouets contaminés au plomb, souvent dus à une peinture au plomb non adaptée à l’utilisation des enfants. Alertés par les méfaits du plomb et encadrés par une réglementation stricte, les fabricants de jouets redoublent désormais de précaution. Vous risquez toutefois d’acheter des jouets d’antan qui contiennent encore du plomb. Soyez vigilants ! Quand ils sucent un objet ou jouet peint au plomb, la peinture peut s’effriter et être ingérée.

D’autres jouets en plastique doivent appeler à la vigilance. Si aucune étude n’a encore prouvé que le bisphénol-A a une incidence sur la santé humaine ou sur l’environnement, son interdiction dans les biberons pour éviter tout risque doit nous alerter. Une attention toute particulière doit être portée sur la toxicité des jouets destinés aux enfants.

Et les jouets en bois n’échappent pas à la règle ! Peints ou vernis, ils peuvent contenir des produits toxiques comme du formaldéhyde.

Mais comment reconnaitre les jouets toxiques quand ils sont d’occasion, sans boîte ni descriptif de la composition ? Faites confiance à votre odorat ! Les jouets qui dégagent une odeur forte sont susceptibles de contenir plus de produits toxiques. Evitez aussi les jouets en plastiques mou : pour les rendre souples, le plastique contient nécessairement des phtalates (très toxiques).

Neufs ou d’occasion, les jouets doivent appeler à la vigilance des parents. Le recyclage peut ensuite s’avérer une solution économique et écologique !

*Sources : toyslegend

Noter cet article