logo_fleurance_nature.pngÊtre bronzé(e) en revenant de vacances, c’est pour beaucoup primordial. Une fierté, un gage de beauté, la preuve d’avoir passé de bonnes vacances… le bronzage tant apprécié en occident n’est pourtant pas sans conséquence. Pour quelques semaines de couleurs, certains sont prêts à mettre leur santé entre parenthèses. Voici quelques conseils pour passer des vacances ensoleillées sans danger !

Lorsque l’on s’expose au soleil, c’est un véritable plaisir, et pour cause, en petite quantité, les ultraviolets (UV) émis par le soleil sont bénéfiques puisqu’ils favorisent la fabrication de vitamine D et nous donnent le moral ! Mais c’est comme tout, le soleil est à consommer avec modération puisqu’une exposition excessive aux UV est dangereuse. Les dommages pour votre peau peuvent être importants voire mortels (coups de soleil, vieillissement prématuré, allergies et dans les cas les plus graves cancers). Les yeux peuvent aussi souffrir du soleil (ophtalmie, cataracte, dégénérescence de la rétine), c’est pour cela qu’il est nécessaire de ne pas s’exposer au soleil n’importe comment ! Voici quelques conseils pour profiter du soleil tout en préservant une peau jeune et saine !

Les risques liés à une exposition excessive

Trop souvent oubliée, l’insolation peut survenir lors d’une forte exposition et provoque fièvre, fatigue, gêne respiratoire, maux de tête, vertiges, étourdissements, éblouissements et convulsions. Pour l’éviter, mieux vaut ne pas s’exposer entre 12h et 16h et porter un chapeau.
Rappelons qu’un coup de soleil n’est rien d’autre qu’une brûlure. Au premier degré, c’est une rougeur, qui peut foncer et devenir douloureuse. Au second degré, c’est une cloque. Les UV sont dangereux et peuvent entraîner un vieillissement prématuré de la peau. Les rides peuvent être la conséquence d’une surexposition récurrente. Des taches pigmentées peuvent apparaître également, la peau peut devenir jaune et épaisse sur les joues et la nuque, alors qu’elle s’amincit et se fragilise sur le dos des mains et les avant-bras.
Mais les rayons ultra-violets ne sont pas seulement un facteur de risque pour votre peau, ils peuvent aussi représenter un danger pour vos yeux ! Absorbés par le cristallin, ils contribuent à accélérer la formation de cataracte, laquelle empêche progressivement la lumière d’atteindre la rétine. Pour protéger vos yeux, il faut donc des verres solaires de très bonne qualité bloquant au moins 90 % des UVA et 95 % des UVB.
Les surexpositions solaires, particulièrement celles de l’enfance, sont responsables de l’accroissement du nombre de cancers cutanés. Ces cancers de la peau peuvent être mortels lorsqu’ils ne sont pas traités rapidement. Selon l’Institut national du cancer, en 20 ans, les cas de mélanomes malins ont triplé. Le mélanome malin est la tumeur cutanée la plus grave. On compte aujourd’hui plus de 7 000 nouveaux cas par an qui seraient responsables de 1 364 décès. Moins graves en termes de mortalité mais à l’origine de séquelles importantes, les cancers cutanés concernaient plus de 50 000 nouveaux cas en 2000.

Comment vous protéger contre les risques solaires ?

Tout d’abord, il est important d’éviter le soleil entre midi et 16h car c’est à ce moment là que les rayons ultraviolets sont les plus intenses en France métropolitaine. Ceci n’est pas forcément valable dans d’autres pays. Si vous allez en Egypte par exemple, il faudra éviter de vous exposer entre 10h et 14h. Il faut donc prendre en compte le décalage horaire.
Le temps maximum d’exposition les premiers jours ne doit pas excéder 20 à 30 minutes mais la durée peut augmenter les jours suivants.
A garder toujours sur soi : la crème solaire ! Pour être efficace, elle doit être appliquée toutes les 2 heures et après chaque baignade. Elle est nécessaire même pour les ballades ou les activités sportives de plein air ! Pas question de la laisser au placard sous prétexte que le temps est nuageux car certains nuages ne filtrent pas bien les UV !
Il ne faut pas hésiter à couvrir sa peau en portant des vêtements, c’est en effet la meilleure protection contre les UV ! Vêtements amples à manches longues, jupes longues et chapeaux sont donc vos meilleurs alliés pour vous protéger des risques solaires.
Contrairement aux idées reçues, le bronzage artificiel obtenu en cabines UV n’a pas d’effet protecteur et ne prépare pas la peau au bronzage. Au contraire, les UV artificiels reçus en cabine de bronzage ne font que s’ajouter à ceux reçus du soleil et augmentent le risque de cancer. La fréquentation des cabines de bronzage est donc fortement déconseillée !
Si vous avez des enfants il faut absolument les protéger en priorité ! Tout d’abord parce qu’ils ne peuvent pas le faire eux-mêmes, mais aussi parce qu’ils supportent difficilement la chaleur et ont un plus grand risque de déshydratation. La protection de l’enfant est très importante car les brûlures dues aux coups de soleil sont bien plus sévères pour eux. A long terme, le risque de mélanome sera d’autant plus élevé que le nombre de coups de soleil attrapés pendant l’enfance sera grand.

Quelle crème solaire pour votre peau ?

Pas facile de savoir quelle crème solaire correspond à votre type de peau. Pour vous aider, il existe différents phototypes pour vous situer selon la réaction de votre peau lors d’une exposition solaire. Une fois que vous vous êtes reconnu parmi ces 6 phototypes, référez-vous au Sun Protection Factor (SPF) pour savoir quel indice de protection est fait pour vous et choisir la crème solaire adaptée.

Plus d’infos :

http://www.inpes.sante.fr/
http://www.cosmopolitan.fr/,protection-solaire-quelle-creme-solaire-choisir,2106,1324346.asp
http://www.soleil.info/
http://www.e-cancer.fr/
Le dossier de Fleurance Nature sur les protections solaires : http://www.fleurancenature.fr/t_dossier_solaire.asp

Noter cet article