En matière de minceur, les besoins sont différents selon les morphologies, l’âge, le sexe et le propre rapport que l’on entretient avec son corps.

Graisse localisée, rétention d’eau ou petit ventre, il existe pour chacun de vos besoins une réponse ciblée !

Vous avez tendance à stocker les graisses dans le bas du corps ?

Sur les cuisses, ou au niveau des fessiers, comment vaincre les cellules adipeuses ?
Certaines plantes ont un effet « brûle-graisse » naturel et agissent sur la lipolyse, autrement dit la destruction des graisses alimentaires dans l’organisme afin qu’elles soient plus facilement brûlées par l’organisme.

Le guarana : c’est la plante la plus concentrée en caféine, idéale pour favoriser l’action de thermogénèse (dépense énergétique de l’organisme). Au contraire du café, l’effet stimulant de la caféine de guarana délivre de l’énergie sur le long terme.

Le maté : assez proche du guarana, il augmente l’élimination rénale d’eau et possède une action stimulante. Il est traditionnellement consommé dans les pays d’Amérique du Sud sous forme d’infusion.

Problème de sensations de jambes lourdes et de rétention d’eau ?

La solution : utiliser les plantes aux propriétés détoxifiantes et drainantes et boire un litre à un litre et demi d’eau par jour. Vous pouvez inclure dans votre alimentation agrumes, kiwi, fruits rouges pour leur action drainante et des plantes comme la piloselle, la reine de près, le frêne, la bardane.
Celles-ci agissent sur la circulation lymphatique en optimisant l’élimination des toxines, et permettent également de diminuer la rétention d’eau et les sensations de jambes lourdes.

Petit ventre ou rondeurs localisées à la taille ?

Comment retrouver un ventre plat et affiner sa taille ? Tout simplement en agissant sur la digestion et les ballonnements d’après repas. Pour cela, place aux extraits de menthe poivrée, de fenouil et de carvi. Si ses graines sont connues comme condiments, saviez vous que le carvi soigne les désagréments gastriques tels que les ballonnements ?

Ménopause et péri-ménopause : limiter la prise de poids !

Si vous faites partie des 10 millions de femmes françaises en période de ménopause ou de péri ménopause, la prise de poids consécutive aux variations hormonales ne vous est pas étrangère !
Pendant cette période, le ralentissement puis l’arrêt des menstruations provoque une diminution des hormones féminines, œstrogènes et progestérone, entrainant une variation de la silhouette.
Après 45 ans, vous pouvez trouver une réponse adaptée à chaque désagrément rencontré : surpoids éventuel, ballonnements, empâtement de la silhouette, rétention d’eau… Ne laissez pas ces petits ennuis gâcher cette période importante de votre vie !
Il est possible d’agir en douceur sur la silhouette avec des cures de plantes et d’huiles essentielles (citron, romarin et genièvre).
Pensez aussi aux oméga 3 qui préviennent les maladies cardio-vasculaires plus fréquentes chez les femmes ménopausées.

Pour aller plus loin :

Notre billet sur la minceur
Les graisses à éviter pendant les fêtes

Le site de l’AFEM : association française pour l’étude de la ménopause
http://www.menopauseafem.com/

Manger-bouger : Le guide des aliments selon votre profil et vos besoins nutritionnels
http://www.mangerbouger.fr/IMG/pdf/guide_alimentaire.pdf

Noter cet article