Légume d’hiver par excellence et féculent à la fois, elle vient remplir nos assiettes, nos estomacs pour nous aider à tenir le coup de froid, n’est-ce pas ? Il existe peu de gens qui n’aiment pas les pommes de terre puisqu’elles ont l’avantage d’offrir 1 001 façons d’être cuisinées.

Et puis, elle n’est pas qu’un légume consistant et pas cher, elle a aussi des vertus notre pomme de terre !

La Pomme de terre, un tubercule bien de chez nous…

A raison d’une quarantaine de kilos par personne et par an, la pomme de terre est une des meilleures amies des Français… Et là on dit « Cocorico » et Bravo puisque que consommer de la pomme de terre c’est éco-responsable et locavore. Et oui, elle est « Frenchie » car la France en est le 3ème producteur européen et le 1er exportateur européen dont la plus grosse partie de la culture se fait dans les régions Nord et Picardie. Il est donc rare qu’on en importe d’autres pays et c’est tant mieux. On en trouve également dans la vallée de la Loire et même dans nos très chères îles de Ré et de Noirmoutiers. On a même des pommes de terre Labels Rouges (deux) et AOC (une), voilà de quoi se réjouir non ?

Les variétés, les saveurs et les utilisations…

Comme c’est le cas pour les tomates, la pomme de terre a une belle poignée de sœurs…
En France, on en cultive près de 150 variétés et consommons donc des variétés comme la Starlette, la Bintje, la Roseval, la Charlotte, la Chérie, la Grenaille, la Bonotte, la Vitelotte, etc. et ce tout au long de l’année, chacune ayant ses saisons de prédilection. Une chose est sûre, la pomme de terre, c’est presque de saison toute l’année. Surtout qu’il existe différentes façons de les récolter : les « primeurs » qui sont récoltées avant leur maturité (90 jours après leur plantation), les « nouvelles » qui sont récoltées un peu plus tard (environ 120 jours après plantation). Ces deux variétés sont récoltées d’avril à juillet. En dehors de ces périodes, on récolte la pomme de terre « de conservation », plus classique et en plus grande quantité donc !
Cette dernière est également la plus résistante au temps. On peut la conserver à la maison, alors que les deux premières se consomment plus rapidement après l’achat si on veut profiter de leur saveur au maximum.

Leurs bienfaits pour notre santé…

Et oui parce qu’il y en a ! On entend toujours plein de choses sur la pomme de terre : « ça fait grossir », « c’est pas un légume, ça n’apporte rien »… Et bien, oubliez tout ce que vous avez entendu jusqu’à maintenant, la pomme de terre a bien évidemment des qualités, pourquoi pas elle après tout ?!
Tout d’abord, sachez qu’elle est rassasiante tout en apportant peu de calories (environ 85 kcal pour 100g) ! Elle apporte en réalité beaucoup de glucides complexes et c’est grâce à eux qu’elle « cale » votre appétit… Et même si elle est un  féculent, elle est constituée à 77% d’eau. Bien sûr, son apport calorique n’est pas le même selon si vous la consommez cuite à la vapeur, frite (dans l’huile), poêlée (avec du beurre) ou gratinée (au fromage).
Ensuite, elle a beau ne pas en avoir l’air, mais elle est riche en vitamine C, en magnésium, en potassium et en fer ! Idéale donc en plein hiver pour vous redonner des forces et du peps !
Enfin, notre belle pomme de terre est une bonne source de protéines et de fibres.
Alors, finalement pourquoi elle n’aurait pas sa place parmi les légumes sains et bons pour notre organisme ?

Alors, pour vous au programme de la semaine, est-ce qu’il y aura des patates ? Dites-nous celles que vous préférez et comment vous les cuisinez, ça nous intéresse !

Sources :


>>Le Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre

Vous y trouverez plein d’infos, notamment un tableau récapitulatif des variétés et de leur utilisation optimale en cuisine : chair ferme, fondante ou farineuse pour rissolées, frites ou purées ! Le célèbre chroniqueur « cuisine » David Martin, a également participé à la réalisation de petites vidéos-recettes pour le comité, allez y jeter un œil !

>> Le comité a aussi mis en ligne un site entièrement dédié aux recettes avec les pommes de terre, régalez-vous, il y a de quoi en cuisiner toute l’année !

Noter cet article