Ski parabolique, Joëring ou Télémark… Elle semble loin l’époque où savoir skier se résumait à apprendre le planté de bâton en combinaison multicolore. Aujourd’hui, le ski a changé. Véritable sport ou simple pratique de loisir, il reste toujours aussi populaire, porté par les nouvelles pratiques qui se développent. C’est les vacances, alors profitons-en ! Fleurance Nature part avec vous sur la piste, pour un tour d’horizon tout schuss.

Neige, grand’air, détente…

Beaucoup d’entre nous profitent des bienfaits d’un séjour à la montagne pour partir sur les pistes. Car notre pays est une « terre de ski ». Depuis les années 30, période où les congés payés ont commencé à pousser les Français vers les sommets, sa pratique y est demeurée populaire.

Comme beaucoup de sports et de disciplines de loisir, le ski a connu d’importantes évolutions. Dues aux avancées techniques sur le matériel pour l’essentiel (plus abordable, léger, résistant), les nouvelles pratiques ont fleuri proposant aux nombreux adeptes un choix d’activités jusqu’ici inégalé.

Si vous voulez sortir du traditionnel ski alpin, rien de plus facile aujourd’hui. Et pas besoin d’avoir le niveau de Marion Rolland, notre nouvelle championne du monde de descente, pour retrouver la forme et prendre du plaisir !

Le ski parabolique ou Carving :

Ces skis taille de guêpe ont remplacé les skis alpins traditionnels. Désormais, les fabricants ne jurent plus que par eux. Les raisons de ce succès par rapport aux skis classiques ? Leur physionomie. Ils sont beaucoup plus faciles à manipuler. Ils sont aussi parfaits pour effectuer de grandes courbes. L’idéal pour avoir de bonnes sensations, même si vous n’avez que votre 2ème étoile…

Le Ski-Joëring ou ski attelé


Cette discipline convient parfaitement aux amoureux de la nature. Elle trouve ses origines dans un passé pas si lointain où le cheval était le seul moyen de transport en hiver… Le principe : chaussé de skis, on se fait tracter par un cheval sur la neige.

Pas vraiment nouvelle, puisqu’apparue dans les Alpes au début du 20ème siècle, cette pratique permet d’aborder le ski autrement. La discipline est très populaire dans les pays nordiques,  Arrivée en France il y a une dizaine d’années, elle compte désormais de nombreuses variantes. Les débutants pourront s’y essayer dans de nombreuses stations, encadrés par un moniteur d’équitation.

Le Télémark

Le Télémark a été inventé en 1868 par Sondre Norheim, un menuisier du comté de Telemark, en Norvège. Le Télémark est, en fait, l’ancêtre du ski. Remis au goût du jour avec un matériel moderne, il offre la liberté et l’évasion.

La descente se fait avec le talon libre, ce qui permet d’exécuter des virages harmonieux dits « virages télémark ». Style d’une vraie élégance, sa pratique demande pourtant un peu plus d’entraînement.

Le ski de randonnée

À ne pas confondre avec le ski de fond ou ski nordique. Le ski de randonnée allie le plaisir des descentes sur pentes vierges du ski alpin et les sensations de l’effort physique du ski de fond. Autrefois réservé à une petite élite de sportifs, il s’est récemment démocratisé.

Notez que ce sport doit également être encadré par des guides, car il nécessite une bonne connaissance de la montagne.

Vous en voulez encore ? Les plus sportifs d’entre vous pourront essayer les Ski Cross, Snowblade ou Freeride…

Pour aller plus loin :
www.skiinfo.fr et www.iski.fr

 

Noter cet article