Tout comme les drogues, l’alcool ou le tabac, certains aliments ont sur notre corps un effet addictif qu’il est important de connaître et de maîtriser pour ne pas courir de risques pour notre santé. Voici quelques clés pour mieux gérer ces addictions !


Café, thé, chocolat ou sucre sont des aliments auxquels nous pouvons être accros ! Bénéfiques pour notre corps jusqu’à une certaine quantité, ils peuvent s’avérer dangereux au delà d’un certain seuil, d’où l’intérêt de savoir reconnaître une addiction. Le café et le thé par exemple ont de nombreux effets sur notre concentration, notre vigilance tout comme notre digestion. La caféine facilite la digestion par l’augmentation de la sécrétion de salive et d’enzymes digestives et l’amélioration du transit intestinal. Mais à forte dose, c’est à dire à plus de 5 cafés quotidiens, la consommation peut être considérée comme addictive. Si en essayant de diminuer la quantité absorbée, vous ressentez un manque, c’est que vous être accro. L’addiction à la caféine et à la théine peut être dangereuse et peut notamment causer des troubles de nervosité, d’anxiété, d’agressivité et d’insomnie !
Une des premières solutions est de tenter de remplacer le thé et le café par d’autres boissons. Par exemple, par des boissons décaféinées ou déthéinées, quasiment identiques au goût. Pour commencer, alternez une des ces boissons avec votre café habituel à raison d’une tasse sur deux, vous diminuerez déjà considérablement votre consommation. Vous pouvez également faire le choix de remplacer complètement le thé ou le café par de la chicorée ou des infusions. La chicorée se rapprochera du goût du café et a le mérite d’améliorer le transit intestinal par les fibres qu’elle contient. Sans théine, ni caféine, la chicorée et les infusions sont une bonne alternative.

Pour ce qui est du sucre, là aussi, il faut être vigilant. Il est très souvent responsable de troubles allant de la simple carie, au diabète, en passant par l’obésité ou les maladies cardio-vasculaires. Selon de nombreuses études, il semblerait que notre consommation de sucre soit beaucoup trop élevée. On en absorberait plus de 25 kg par an et par habitant. Il est vrai qu’on trouve du sucre dans quasiment tout ce que l’on mange (par exemple, du sirop de glucose est présent dans de nombreux plats préparés industriellement, il s’agit donc de sucres cachés), alors inutile de venir en rajouter. Le sucre peut-être considéré comme un aliment addictif par son action sur notre cerveau. En effet, l’absorption de sucre par notre organisme génère une attraction chimique, qui peut être expliquée par la montée d’adrénaline que l’on peut ressentir après en avoir consommé (à cause d’un pic de sucre dans le sang et de la libération des hormones de bien-être, comme la sérotonine, dans votre cerveau). Manger des aliments sucrés nous rend tout simplement heureux !
Mais comme toutes les bonnes choses, qui nous font du bien, le sucre peut également être nocif pour notre corps ! Tout comme pour le café ou le thé, le sucre peut être remplacé ou diminué par différents moyens.

Le premier conseil que l’on peut vous donner est de repousser les produits à fort impact glycémique (Nous vous conseillons d’ailleurs de lire notre dossier « Index glycémique » sur notre site Internet) comme les sodas, qui peuvent contenir jusqu’à 8 cuillères à café (environ 4 grammes de sucre par cuillère) de sucre par cannette de 33cl. Les plats préparés semblent également être très concentrés en sucre, alors limitez-les au maximum. En revanche, vous pouvez par exemple remplacer votre envie de sucrerie, de gâteaux, par un fruit qui comblera votre manque en vous apportant du sucre (il s’agit alors de fructose et non pas de saccharose et a un plus faible index glycémique) mais aussi des vitamines, des antioxydants et des fibres. Une cuillère de miel fera également très bien l’affaire ! Et si vraiment vous devez rajouter du sucre, privilégiez le sucre roux (complet ou intégral, appelé également non raffiné) au sucre blanc. En effet, il semblerait qu’une fois raffiné, le sucre ait un pouvoir sucrant moins puissant que le sucre non raffiné, nous incitant ainsi à doubler la dose pour obtenir le même plaisir gustatif. De plus, le sucre raffiné nous apporterait donc des calories « vides » puisqu’il ne contiendrait plus aucun nutriment naturellement présent dans le sucre non raffiné et obligerait donc notre corps à puiser dans ses réserves.

Autre conseil pour diminuer votre consommation de sucre : optez pour le nouvel édulcorant d’origine naturelle extrait de la plante stevia ! L’extrait de cette plante (ou Rébaudioside A), originaire d’Amérique du Sud serait en passe de devenir le meilleur substitut du sucre ou autre édulcorant pour son pouvoir sucrant 200 à 300 fois supérieur au sucre en apportant très peu de calories (environ mois d’1/2 calorie pour 100mg). Elle se présente sous forme de comprimés poudre que vous pouvez facilement diluer dans vos yaourts, tisanes, cafés, mais aussi préparation pour pâtisseries… L’extrait de stevia se trouve désormais assez facilement en France dans les boutiques et épiceries bio … et très bientôt dans la boutique Fleurance Nature !

Enfin, pour ce qui est de notre ami le chocolat, ici aussi, il faut rester raisonnable ! S’il vous est impossible de supprimer votre dose quotidienne, essayez plutôt de la rendre moins calorique en choisissant du chocolat noir à très forte concentration de cacao. Votre envie devrait être plus rapidement et plus sainement rassasiée !

Nos addictions alimentaires versus Notre santé !
1 vote