L’hiver 2013 restera sans doute dans les mémoires : un froid polaire et des précipitations neigeuses abondantes ont fait grelotter une bonne partie du pays. Impressionnant par leur intensité, ces évènements climatiques extrêmes ont également marqué l’actualité des dernières années et même de la décennie qui précède… La météo donne l’impression de s’emballer et le climat de se dérégler. Mais qu’en est-il vraiment ?

Climat instable

Ouragans aux États-Unis, tsunami au Japon, inondations qui se multiplient… la météo est instable et chacun peut aujourd’hui s’en rendre compte. En cause selon certains scientifiques, le réchauffement global de la planète lié à l’augmentation considérable de la présence de gaz à effet de serre dans l’atmosphère depuis 1850, c’est-à-dire le début de l’ère industrielle.

Un impact observable aujourd’hui

Un consensus commence à naître au sein de la communauté scientifique autour de certains indicateurs observables.

Ces indicateurs sont :
• recul des glaciers
• fonte de la banquise aux pôles
• élévation du niveau moyen des océans
• augmentation de la fréquence des vagues
• répétition des inondations et des sécheresses
• modification de la végétation
• migration des espèces animales (insectes par exemple).

Au cours du 20ème siècle, la température moyenne a augmenté de 0,6°C environ pour la planète et 1°C en France. Le phénomène s’accélère : 7 des 10 années les plus chaudes depuis 1850 ont été enregistrées ces 10 dernières années.

+1°C, c’est beaucoup ?

On pourrait penser que 1°C, c’est finalement peu… Pour comprendre, une comparaison s’impose. Lors de la dernière glaciation (il y a plusieurs milliers d’années), la température était de seulement 5°C de moins qu’aujourd’hui. Pour autant, la mer était alors plus basse de 120 mètres et la calotte glaciaire descendait alors jusqu’au nord de la France et des États-Unis ! Quelques degrés suffisent donc pour engendrer des changements à grande échelle.

Et demain…

Vous vous dites que le 21ème siècle sera « plus chaud et sec », pourtant des spécialistes prévoient, eux, de plus en plus de pluie :
 
Météo France a fait des simulations sur le climat de notre pays pour les 100 prochaines années. Bilan : un 21ème siècle qui serait en moyenne plus chaud.
> En hiver, les températures que l’on retrouve aujourd’hui sur la côte atlantique s’étendraient à l’ensemble du pays.
> En été, certaines régions comme la Côte-d’Azur connaitraient des températures similaires à celles actuelles du Maghreb.
> En été, il pleuvrait aussi peu en Bretagne qu’aujourd’hui dans le Nord de l’Espagne.
> Les pics de chaleurs supérieurs à 35°C seraient fréquents sur l’ensemble du pays. 

Des bouleversements majeurs à craindre sur la faune, la flore et l’ensemble de notre mode de vie. Raison de plus pour réduire rapidement nos émissions de CO2 !

Et vous, êtes-vous prêts à agir pour limiter le réchauffement climatique ?

Sources : Météo France – ONERC.

Noter cet article