Et oui, lorsqu’on fait attention à sa ligne pas question de s’enfermer chez soi et de se couper des autres. Difficile également de refuser un déjeuner professionnel ou d’éviter un déplacement. Alors même au restaurant, ayez les bons réflexes pour manger équilibré…

Déplacement, rythme effréné et repas !

Une des premières règles à appliquer pour ne pas grossir même quand on est débordé, quand on part en déplacement et qu’on ne peut pas manger chez soi, c’est de respecter son rythme habituel de repas. On ne saute pas de repas et on ne mange pas à n’importe quelle heure ! De nombreuses études l’ont prouvé, grignoter ou manger trop tard dans la journée incite à la prise de poids, le corps éliminant moins bien les calories.
Alors, on respecte le petit déjeuner le matin, le déjeuner, le goûter et le dîner à des heures fixes. On vous a d’ailleurs parlé de l’importance du petit déjeuner il y a moins d’un mois, si vous ne l’avez pas encore lu, voici notre article : http://blog.fleurancenature.fr/post/le-petit-dejeuner-un-repas-important-trop-souvent-neglige.

Déjeuners et dîners pris sur le pouce, qu’est-ce qu’on mange ?

Même si vous devez manger rapidement, dans un train ou devant votre ordinateur, essayez de vous constituer un vrai repas comprenant les éléments essentiels comme des légumes, des féculents, des protéines, un fruit ou un laitage et une boisson.
Alors, on privilégie les sandwichs aux crudités plutôt que le panini au fromage. On peut même demander à ce que le sandwich soit préparé sans mayonnaise c’est encore mieux. Vous pouvez également y ajouter une petite salade et finir avec un fruit et/ou un yaourt. Une pâtisserie ? Oui, mais là c’est exceptionnel et nous vous conseillons de choisir parmi les moins caloriques d’entre-elles, c’est à dire les parts de cakes, les gâteaux aux fruits plutôt que le fondant au chocolat ou les gâteaux à base de crème.
N’oubliez pas la boisson et de préférence de l’eau. Une bouteille d’eau plate ou gazeuse fera mieux l’affaire qu’un soda ! Si vous savez que vous serez en déplacement toute l’après-midi, gardez un fruit pour votre encas. Une pomme ou même une banane vous rassasiera en vous apportant moins de sucres et de graisses qu’une barre chocolatée ou une viennoiserie.

Restaurants, menus, alcool… Comment limiter les calories ?

Et puis même en sortant au restaurant avec des amis, ou entre collègues pour une pause déjeuner, il est possible de se faire plaisir tout en étant raisonnable.
Question boissons, si vous souhaitez boire de l’alcool, n’oubliez pas de le faire avec modération et choisissez les alcools les moins caloriques. Plutôt vin que bière et plutôt champagne que rhum par exemple. La plupart des alcools apéritifs, des liqueurs, des vins cuits sont très sucrés et peuvent donc en un seul verre annuler tous vos efforts. Ensuite, optez pour l’eau tout au long du repas
Pour ce qui est des plats, méfiez-vous des intitulés alléchants et demandez plus de détails au serveur. Pour une salade composée par exemple, demandez en plus sur les ingrédients de celle-ci et s’il est possible d’avoir la sauce à part (faites en d’ailleurs de même avec les sauces de poisson ou de viande). Les salades au restaurant peuvent être de fausses bonnes amies, car selon les ingrédients qui les composent, elles peuvent s’avérer aussi grasses qu’un plat en sauce ou qu’une pizza. Attention donc ! Question plats, sachez qu’une viande ou un poisson tous deux grillés ou cuits vapeur seront parfaits ! 
Dans tous les cas, jetez un œil aux entrées et aux desserts afin d’adapter le choix de votre plat. Optez pour la version « entrée+plat » ou « plat+dessert » et évitez la version « entrée+plat+dessert », souvent trop lourde ! Pour l’accompagnement, si les frites ou les pâtes vous font envie, ne vous en privez pas, demandez en revanche au serveur de faire « moitié frites – moitié haricots verts » par exemple. Surtout, même si le service est long, ne vous jetez pas sur les gâteaux apéritifs ni la corbeille de pain qui ne feront que combler votre faim quelques minutes. Et une fois votre assiette devant vous, prenez votre temps… Savourez-la ! Plus vous mangerez lentement, plus vous serez rassasié avant la fin de votre assiette.
Enfin, au moment du café ou du thé, si le petit chocolat offert est noir allez-y, si en revanche il s’agit d’un gâteau ou de chocolat au lait, offrez-le à votre voisin.


Voici donc quelques astuces à avoir en tête au quotidien pour conserver ses bonnes habitudes même à l’extérieur… Un écart peut être plus ou moins important selon vos choix, le tout est de trouver l’équilibre !

Noter cet article