Près d’une femme sur 2 connait au cours de sa vie des désagréments urinaires. La gêne urinaire se traduit par des petits signes comme des envies pressantes d’uriner, des picotements ou encore des mictions difficiles. Découvrez dans cet article comment cela survient et nos conseils pour prévenir l’inconfort urinaire.

Comment surviennent les désagréments urinaires ?

  • L’anatomie féminine: l’urètre féminin mesure environ 3 cm, contre 20 cm chez les hommes. Ainsi, il se trouve proche de l’anus et de ses potentiels microbes et bactéries, qui peuvent rapidement atteindre la vessie. Dans la majorité des cas, les bactéries sont évacuées mais il arrive qu’elles s’accrochent aux parois de la vessie et provoquent des désagréments urinaires.
  • Les variations hormonales et notamment la grossesse: enceinte, les voies urinaires et la vessie sont comprimés par l’utérus qui grossit. Cela entraine une stagnation des urines, parfois même un reflux qui accroît le risque d’inconfort urinaire.
  • Les rapports sexuels: des germes présents dans le vagin peuvent facilement atteindre l’urètre et provoquer des désagréments urinaires.

Comment prévenir et soulager l’inconfort urinaire ?

  • Buvez 1,5 litre à 2 litres d’eau par jour et urinez régulièrement (toutes les 3 à 4 heures) en vidant bien votre vessie totalement à chaque fois.
  • Pour limiter les germes, essuyez-vous d’avant en arrière lorsque vous allez à la selle, surtout en période de chaleur.
  • Évitez de porter des sous-vêtements en matières synthétiques. Préférez les matières naturelles comme le coton, pour permettre à la peau de respirer.
  • Pour chasser les germes après un rapport sexuel, il est important d’aller uriner systématiquement.
  • Aidez-vous des plantes :
Fausse bruyère ou callune

Fausse bruyère ou callune

– la fausse bruyère : les phytothérapeutes la conseille pour son action positive sur l’élimination rénale. On en trouve sous forme de complément alimentaire, souvent associée à la Canneberge ou Cranberry.

– La piloselle: elle est utilisée pour favoriser les fonctions d’élimination de l’organisme. On la consomme sous forme de compléments alimentaires ou en infusion.

Avec ces bonnes habitudes, vous avez toutes les clés pour lutter contre l’inconfort urinaire.

Lutter contre les gênes urinaires
1 vote