En cette période de Pâques, impressionnez votre entourage en vantant les vertus du chocolat, pourtant si souvent décrié..
Apprenez entre autres que le chocolat a de multiples vertus santé : dynamisant, stimulant, anti-dépressif, tonique intellectuel, bienfaits sur le système cardiovasculaire..

Le chocolat est en effet un aliment très riche qui apporte de nombreuses vitamines (A1, B1, B2 C, D et E) et minéraux (potassium, calcium, magnésium, sodium, fer) dont découlent de multiples propriétés santé..

Certains de ces bénéfices ont été étudiés et tendent à être prouvés par des chercheurs.

Le chocolat noir : un antioxydant potentiel

Une récente étude (1) a été menée dans le but d’évaluer l’effet antioxydant du chocolat. Des volontaires ont ainsi consommé du chocolat noir, du chocolat blanc et du chocolat au lait. Les résultats ont montré un effet antioxydant pour le chocolat noir uniquement. En effet, l’action antioxydante des flavonoïdes du chocolat serait inhibée par les protéines du lait. Ainsi, le chocolat au lait n’a pas d’action oxydante de même que le chocolat noir lorsque l’on boit du lait en même temps.

Le chocolat noir pourrait réduire l’agrégation plaquettaire

Une étude a été réalisée en vue d’observer les effets du chocolat sur l’activité plaquettaire. Il est important de savoir que plus l’agrégation plaquettaire est importante, plus le risque cardiovasculaire est important. Les résultats de cette étude ont montré que seul le chocolat noir pouvait réduire significativement l’agrégation plaquettaire. Ainsi, sa consommation pourrait donc avoir un intérêt dans la réduction du risque cardio-vasculaire.

Alors, n’hésitez plus à manger du chocolat pourvu qu’il soit noir !
Mais consommez- en avec modération car le chocolat est tout de même très calorique
.

Références :
(1) M. Serafini, R. Bugianesi, G. Maiani, S. Valtuena, S. De Santis and A. Crozier. Plasma antioxidants from chocolate. Nature (2003) 424:1013
(2) Kennedy G., Innes A. J., Mclaren M., Belch J. J. F. Dark chocolate inhibits platelet aggregation in healthy volunteers.
Journal of Thrombosis and Haemostasis 2003; 1 Supplement 1 July: abstract number: P2002

Noter cet article