Elles servent aussi à ça ces vacances tant attendues : faire une cure de sommeil et surtout retrouver un bon rythme ! Tout au long de l’année, avec le stress de la vie quotidienne, on perd peu à peu le sommeil, on dort moins, moins bien, on s’endort moins rapidement, bref on détériore son sommeil…

Voici comment profiter des congés pour retrouver un bon sommeil !

Réapprendre à écouter son corps !


Le réveil qui sonne tôt, les horaires de travail tardifs… Bref, il n’y a pas beaucoup de moments dans l’année pendant lesquels on laisse parler son corps, on le laisse imposer son rythme. On lui impose le nôtre la plupart du temps. Les week-ends servent bien à cela, mais il sont malheureusement trop courts pour être bénéfiques. Les vacances sont donc l’occasion de laisser notre corps prendre le contrôle. C’est ainsi qu’on décide d’aller se coucher quand on se sent fatigué et qu’on le laisse se réveiller quand il en ressent le besoin. On ne lésine pas sur les siestes qui nous font un bien fou, tant qu’elles restent raisonnables et à heures fixes ! Le moment idéal : en tout début d’après-midi, après le déjeuner et ne dépassant pas 30 minutes voire 1h grand maximum si vous êtes exténué vos premiers jours de vacances.

On apprend à connaître son rythme et ses besoins.


Et c’est justement en écoutant son corps que l’on peut en apprendre beaucoup. C’est l’occasion de tester un peu vos besoins en sommeil et de voir si c’est de 6h, 7h, 8h ou plus dont vous avez besoin chaque nuit. Faites-le test !

Pour trouver son rythme, il est indispensable de respecter des heures fixes afin d’évaluer correctement son heure de réveil exacte et ainsi de mieux calculer son heure de coucher idéale. Pour cela, rien de plus simple : partez de votre heure de lever, et reculez par phases de 1h30 (c’est le temps moyen d’un cycle de sommeil) jusqu’à obtenir le total de votre quota de sommeil nécessaire. Essayez vraiment de respecter les tranches de sommeil d’1h30 afin de ne pas vous réveiller en plein milieu. La sensation de repos et de fatigue ressentis ne sont pas du tout les mêmes avec des cycles entiers que des cycles interrompus.

Trop d’excès… Ce sera encore plus dur à la rentrée !

Et oui, ce n’est pas parce que c’est les vacances qu’il faut totalement casser son rythme de vie en décalant ses horaires ! Même si les soirées entre amis ou en famille sur la terrasse vous tendent les bras, veillez quand même à ne pas trop les cumuler et surtout à ne pas vous coucher excessivement tard par rapport à votre rythme habituel. Évitez également les grasses matinées trop tardives. Ces règles valent aussi bien pour les petits que pour les grands, sinon la rentrée à l’école comme au travail sera un vrai supplice physique pour votre corps !

Préparez-vous une semaine avant la rentrée…

Évidemment, pour les adultes comme pour les enfants, le retour à la réalité est toujours difficile. Mais il l’est moins lorsqu’il est bien préparé. Une des règles que vous devez essayer de mettre en place est de reprendre un rythme de vie identique à celui du travail une semaine avant la reprise. Pendant les vacances, vous diniez plus tard ? Pensez à avancer votre heure progressivement. Faites de même avec vos heures de coucher et de lever que vous faites reculer par tranche de 30 minutes à 1h. Ainsi, si vous vous leviez à 10h pendant les vacances et que vous devez vous lever à 7h pour aller travailler, faites de cette façon : jour 1 = 10h, jour 2 = 9h30, jour 3 = 9h, jour 4 = 8h30, jour 5 = 8h, jour 6 = 7h30 et jour 7 = 7h ! Et voilà, vous nous en direz des nouvelles !

Toute l’équipe Fleurance Nature vous souhaite de bonnes vacances et d’excellentes siestes !

Noter cet article