Les nouveaux  Apports journalier recommandés

Comme vous avez pu le découvrir sur certains de nos produits ou sur notre nouveau catalogue les AJR ou Apports Journaliers recommandés ont changé. L’occasion pour le blog de faire le point sur une information nutritionnelle souvent mal comprise.

  • Apports journaliers recommandés (AJR)

   Notre organisme a besoin de nombreux éléments pour fonctionner : vitamines minéraux, énergie. La majeure partie est apportée par l’alimentation.

  •  Comment connaître exactement les quantités nécessaires ?

   Pour cela il existe les Apports Journaliers Recommandés ou AJR. Les AJR ont été définis pour la première fois en 1989 par une directive européenne transcrite dans le droit français en 1993. Ils concernaient alors 13 vitamines et 6 minéraux pour lesquels avaient été déterminés des valeurs moyennes pour la population correspondant aux apports nutritionnels qu’il est souhaitable d’atteindre à travers l’alimentation de manière quotidienne.

   Ces AJR sont à différencier des ANC ou Apports Nutritionnels Conseillés, sont définis régulièrement par l’Agence Française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) en fonction de l’avancée des connaissances scientifiques. Les ANC sont définis par sexe et par tranche d’âge pour permettre de couvrir les besoins de 97,5 % de la population considérée.  Ils sont donc plus précis que les AJR qui sont indépendant de l’âge ou du sexe, et qui sont censés convenir aussi bien à une femme enceinte qu’à un senior.

   Mais les AJR ont le mérite de donner une vision concrète des nutriments apportés par un produit quel que soit le consommateur. Il s’agit d’une information obligatoire sur l’étiquetage des produits qui permet de voir comment ils s’inscrivent dans notre équilibre alimentaire.

  •   Alors pourquoi de nouveaux apports journaliers recommandés ?

   Depuis le 28 octobre 2008, une nouvelle directive européenne a vu le jour mettant en place de nouveaux Apports Journaliers Recommandés. Pourtant, depuis la directive européenne de 1989, on peut raisonnablement penser que nos besoins nutritionnels n’ont pas changé du tout au tout. Par contre les connaissances scientifiques sur le sujet ont considérablement évolué et les nouveaux AJR répondent à cette évolution. Ainsi, pour certains nutriments comme la vitamine E, les apports journaliers recommandés ont été augmentés tandis que d’autre ont été revus à la baisse comme dans le cas de la vitamine B8. Par ailleurs, la nouvelle directive Européenne a permis de définir des AJR pour 8 nouvelles substances (potassium, fluorure, sélénium, chrome, chlorure, cuivre, manganèse et molybdène).

  • Alors les compléments alimentaires ne devraient-ils pas apporter 100% des AJR en nutriments essentiels ?

   Si les compléments alimentaires apportent souvent des quantités de nutriments inférieurs ou supérieurs aux AJR, c’est pour une raison très simple : Comme nous l’avons vu les AJR sont des valeurs moyennes indépendantes de l’âge ou du sexe. Cependant un enfant en pleine période de croissance aura des besoins en calcium et en vitamine D plus important qu’un adulte. Aussi, pour être pleinement efficaces, les compléments alimentaires sont formulés pour approcher au plus près les besoins nutritionnels de la population à laquelle ils sont destinés.

 

12 vitamines 8 minéraux


Pour aider votre organisme à se recharger sur le plan physique et intellectuel et rester en forme tout au long de la journée .

  Découvrez ce produit>>>  

Noter cet article