Les huiles essentielles peuvent contenir près d’une centaine de molécules aromatiques, ce qui leur permet d’avoir chacune des propriétés différentes (digestive, respiratoire, apaisante…). Pour profiter pleinement de toutes leurs actions, elles peuvent être administrées de différentes façons :huiles essentielles

Par voie orale

Comment ça marche ?

La voie orale permet aux actifs de l’huile d’être absorbés directement au niveau de l’appareil digestif. Pour cela, il est conseillé de les diluer dans une huile végétale, sur un morceau de sucre ou dans du miel, plutôt que de placer les gouttes d’huile essentielle directement sous la langue car cette zone est richement vascularisée.

Attention, chez les futures mamans, les femmes allaitantes et les enfants, cette pratique est à proscrire ; pensez à demander conseil auprès d’un professionnel de santé.

Quels impacts sur l’organisme ?

Une fois passée dans l’œsophage et arrivée dans l’estomac, l’huile essentielle subit l’influence des sucs gastriques. Elle se retrouve ensuite dans l’intestin grêle composé de quatre couches cellulaires différentes, dont les entérocytes (les cellules absorbantes). C’est à ce moment que les actifs issus de l’huile essentielle traversent la membrane cellulaire pour rejoindre la circulation sanguine.

Par voie cutanée

Comment ça marche ?

Les huiles essentielles peuvent être appliquées sur la peau à travers des soins cosmétiques pour raffermir la peau, apaiser des rougeurs, lisser les irrégularités… Elles sont aussi employées dans des baumes pour retrouver souplesse articulaire ou apaiser des irritations.

Quels impacts sur l’organisme ?

Grâce à leur faible poids moléculaire, les huiles essentielles pénètrent facilement toutes les couches de la peau avant de rejoindre la circulation sanguine. Elles sont ensuite conduites directement vers les organes.

La voie cutanée est la plus utilisée en aromathérapie car elle permet aux huiles essentielles d’agir rapidement au niveau des différents systèmes (digestif, nerveux, articulaire…).

Par voie inhalatrice

Comment ça marche ?

Il existe plusieurs techniques pour diffuser les huiles essentielles dans l’atmosphère : à froid, en brumisation ou en diffusion avec des bâtons ou des galets… Pour favoriser l’inhalation, il est également possible de déposer quelques gouttes sur un mouchoir ou sur l’oreiller.

Attention de ne jamais faire chauffer une huile essentielle dans un brûle-parfum, cela peut être toxique pour l’organisme

Quels impacts sur l’organisme ?

Les huiles essentielles sont absorbées par la muqueuse nasale puis progressent dans les voies respiratoires (pharynx, trachée, bronches et bronchioles) pour atteindre les alvéoles pulmonaires où ont lieu les échanges gazeux, et enfin rejoindre la circulation sanguine.

La voie inhalatrice est particulièrement utilisée pour fluidifier les sécrétions, améliorer la respiration ou parfumer l’intérieur.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur les huiles essentielles.

Et vous comment utilisez-vous les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles : comment ça marche ?
4 votes