La période estivale est signe d’abondance et de douceur et c’est à l’intérieur de nos paniers fraîchement garnis que se trouvent les clés de notre bien-être. Leurs couleurs et leurs formes sont aussi variées que leurs bienfaits. Alors (re)découvrez les fruits et légumes de l’été sous un nouveau jour avec Fleurance Nature !

Framboises

 

L’été est la période durant laquelle la nature nous offre le meilleur d’elle-même, alors suivez nos conseils :

L’été, mangez ce qui vous plaît !

Que ce soit du côté des fruits ou de celui des légumes, vous avez le choix : nectarines, abricots, fraises, cerises, melons, tomates, aubergines, carottes, pommes de terre… La liste est loin d’être exhaustive (consulter la liste complète) et vous n’avez qu’un seul mot d’ordre : vous faire plaisir ! Faites le plein de vitamines, fibres et minéraux pour arpenter l’automne avec sérénité. Crus ou cuits, au four ou à la vapeur, soyez créatifs dans vos recettes, c’est l’assurance d’un capital santé renouvelé. C’est également l’occasion de découvrir de nouvelles variétés de produits : de tomates par exemple, avec la cornue des Andes ou la prune noire. Vos papilles s’exerceront ainsi à découvrir de nouvelles saveurs.

Mangez bien, mangez bio.

Si les fruits et légumes que nous consommons durant l’été sont source de bienfaits, encore faut-il bien les choisir. Préférez donc des produits issus de l’agriculture biologique. Ils contiennent en effet davantage d’oligo-éléments que les produits traités à l’aide d’engrais chimiques. Idéal pour renforcer les défenses de votre corps et mieux affronter les agressions du quotidien.

Et parce que le bio seul ne suffit pas, voici quelques conseils pour préserver la teneur en vitamines et en minéraux des aliments :

  • Consommer les fruits et légumes crus et privilégier les produits de saison.
  • Protéger les aliments de la lumière et préférer une conservation au réfrigérateur.
  • Éviter de laisser tremper les fruits et légumes dans l’eau et éviter si possible de les éplucher. Les consommer ou les faire cuire très rapidement après les avoir coupés.
  • Privilégier la cuisson des légumes à la vapeur ou au four à une température moyenne. En effet, alors que la cuisson à l’eau d’un aliment entraine une perte de vitamine C de 45 à 70%, une cuisson à la vapeur limite cette perte à 25-40%. Pour la cuisson à l’eau, éviter à tout prix la cuisson à l’eau trop salée d’aliments coupés en petits morceaux ; il vaut mieux les cuire entiers et attendre l’ébullition avant de les verser dans l’eau. Vous pouvez alors consommer le jus de cuisson, enrichi en vitamines et minéraux. Dans tous les cas, préférer une cuisson « al dente » avec des aliments encore fermes sous la dent.
  • Éviter de réchauffer plusieurs fois un même aliment.

La saison chaude peut être une période difficile pour votre organisme. En effet, la perte d’appétit, la déshydratation sont autant de menaces pour votre corps, c’est pourquoi il est important de consommer malin. Autrement dit, adaptez votre régime alimentaire en tenant compte de votre environnement. Par forte chaleur, consommer des fruits et légumes riches en eau comme la pastèque ou la tomate.

Manger des fruits mais aussi… des fleurs !

Pour les plus téméraires d’entre vous, sachez que les fleurs font un grand retour dans nos assiettes ! Si leurs vertus cosmétiques ne sont plus à prouver, leurs qualités gustatives sont remises au goût du jour (et oui avant nous mangions des fruits). Se mariant à ravir avec viandes et poissons, les fleurs sont une alternative innovante et étonnante. Et avec plus de 250 variétés comestibles, votre palais a de quoi s’exercer. Retrouvez plus d’infos sur la cuisine des fleurs dans notre prochain article à paraître très bientôt !

La parole est à vous ! Partagez avec nous vos recettes estivales !

Noter cet article