logo_fleurance_nature.pngCela fait maintenant plusieurs années que les scientifiques du monde entier étudient les effets du vin sur notre santé. Certains le déconseillent évoquant les dangers de l’alcool pour notre corps, alors que d’autres le recommandent en le décrivant comme un réel atout santé, à condition qu’il soit consommé avec modération bien sûr ! Le vin et notre santé, Fleurance Nature fait le point !

Le French Paradox, qu’est ce que c’est ?

Le paradoxe français (french paradox) est une expression qu’emploient les anglophones, les diététiciens et les chercheurs pour désigner une contradiction entre la pratique alimentaire des français et leur santé. Le terme a été inventé en 1992 par le professeur Serge Renaud.  Il s’agit d’un spécialiste français de l’alimentation et en particulier de l’alimentation méditerranéenne. Ce terme recouvre donc une information essentielle : c’est connu, les français mangent beaucoup de matières grasses, notamment celles nocives pour la santé, les matières grasses d’origine animale, contrairement aux méditerranéens qui eux favorisent les matières grasses d’origine végétale (cf. notre article sur le régime Crétois). On remarque d’ailleurs une forte consommation de ces produits particulièrement dans le Sud-Ouest, la région du foie gras, confit de canard… Et pourtant les français sont en bonne santé et souffriraient même de moins de maladies cardiovasculaires que d’autres pays aux régimes plus strictes ! Et c’est là que les bénéfices potentiels du vin interviendraient ! De nombreux chercheurs mettent en relation cette diminution des risques cardiovasculaires et du mauvais cholestérol avec une consommation de vin quotidienne et modérée ! En effet, pas question de consommer une bouteille ou deux tous les week-ends pour préserver sa santé, mais plutôt de boire un ou deux verres de vin par jour, disons donc à chaque repas (généralement, il est conseillé 1 verre pour les femmes et 2 verres pour les hommes).  Certains convaincus mettent d’ailleurs en avant la fait que la plupart des centenaires sont des consommateurs quotidiens de vin… Vous souvenez-vous de Jeanne Calment qui buvait un verre de vin par jour jusqu’à sa mort par exemple ?! Par contre, comme toutes avancées de recherche en matière d’alimentation et de santé publique, il y a toujours des études et des scientifiques qui se contredisent. D’autres parlent donc du vin comme facteur augmentant les risques de cancer ! Des détracteurs, selon la filière viticole qui affirme être mêlée sans raison aux autres alcools (tous confondus) ne contenant pas du tout les mêmes ingrédients que le vin.

Pourquoi le vin serait bon pour la santé ?

En effet, ce qui semblerait bon dans le vin et n’étant pas présent dans les autres alcools, c’est le raisin ! Oui, cela fait longtemps que l’on connaît les bienfaits du raisin notamment pour sa teneur en polyphénols, un puissant antioxydant. Certains produits cosmétiques sont d’ailleurs élaborés à base de pépins de raisin pour apporter tous ces bienfaits à notre peau. Mais alors, pourquoi ne pas boire du jus de raisin tout simplement plutôt que du vin ? Parce que le vin est obtenu par un procédé de fermentation du jus de raisin et c’est justement cette fermentation qui augmente de manière considérable le pouvoir antioxydant des polyphénols. Les polyphénols du vin rouge conduisent les cellules des parois artérielles à produire du monoxyde d’azote (NO), un vasodilatateur permettant de relâcher la pression artérielle. Et pour ce qui est de la couleur, le vin contenant le plus de polyphénols est le vin rouge. Il serait donc à privilégier !
Bref, chez Fleurance Nature, nous ne vous conseillerons pas de boire de l’alcool, puisque l’abus est dangereux pour la santé mais nous pouvons, tout de même, vous donner notre avis : comme la plupart des scientifiques modérés et professionnels nous vous dirons que le vin est à considérer comme partie intégrante de l’alimentation et ses bienfaits encore plus démontrés dans le cadre d’une alimentation méditerranéenne (fruits, légumes et poissons).

Noter cet article