logo_fleurance_nature.pngQuand on parle d’environnement, de journée mondiale de sensibilisation, on se dit que c’est récent, que c’est lié  à un effet de mode, et pourtant pas du tout. En effet, la journée mondiale de l’environnement par exemple, a lieu chaque année le 5 juin et ce depuis maintenant 38 ans ! Petit retour sur les objectifs de cette journée mondiale et sur l’édition 2010…


Un peu d’histoire…
La Journée mondiale de l’environnement (World Environment Day) a été lancée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1972 afin de marquer l’ouverture de la Conférence de Stockholm. Elle est organisée chaque année par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). A chaque nouvelle édition, l’événement choisi un pays hôte ainsi qu’un thème pour varier les sujets et mettre en lumière des pays et des actions soucieux de la sauvegarde de l’environnement. La ville hôte accueille alors pendant une semaine une grande exposition internationale. L’année dernière, c’était la notion d’urgence qui était mise en avant avec le slogan « Votre planète a besoin de vous. Unissons-nous contre le changement climatique », en 2008 c’était l’angle économique qui était abordé avec le slogan « Non à la dépendance ! Pour une économie à faible émission de carbone », alors qu’en 2007, on se penchait sur la question de la fonte de glaces en Norvège avec le thème « La fonte des glaces, une question brûlante ? ».

Les objectifs de cet événement mondial.
Avec l’organisation de cette journée, le PNUE souhaite atteindre plusieurs objectifs comme donner un visage humain aux problèmes environnementaux, amener les peuples à devenir les agents actifs du développement durable et équitable, promouvoir la compréhension du fait que les communautés sont incontournables dans les changements d’attitudes en ce qui concerne les problèmes environnementaux et enfin défendre le partenariat qui assurera à toutes les nations et les peuples d’apprécier un futur plus sûr et plus prospère. Belles ambitions donc ! Objectifs qui semblent cependant être approchés de près au fil des années d’investissement…

Zoom sur l’édition Rwandaise.
Cette année, c’était un pays d’Afrique qui accueillait l’événement : Le Rwanda et sa capitale Kigali et le thème du WED était « Des millions d’espèces, une planète, un avenir commun » ! En effet le Rwanda est un pays clé en matière de biodiversité : son Parc National de Nyungwe abrite 13 espèces différentes de primates (soit 25% du total d’Afrique), 275 espèces d’oiseaux, 1 068 espèces de plantes, 85 espèces de mammifères, 32 espèces d’amphibiens et 38 de reptiles. Beaucoup de ces espèces sont des espèces qui ne se retrouvent que dans la région du rift Albertine en Afrique. Parmi celles-ci, 52 sont menacées d’extinction. L’agriculture est la principale source de revenu pour 87% de la population, faisant de l’environnement une préoccupation cruciale pour le futur du pays. Par ailleurs, la ville de Kigali est connue comme une des villes les plus propres d’Afrique !
Des centaines d’autres actions étaient organisées partout dans le monde et le site Internet dédié au WED proposait de devenir acteur du WED en organisant son propre événement ou en proposant ses conseils pour rendre notre quotidien plus vert. Vous pouvez d’ailleurs aller consulter ces conseils ou proposer les vôtres tout comme l’a fait Gisèle Bünchen, Top model et ambassadrice itinérante du PNUE.

Plus d’infos sur http://www.unep.org/french/wed/2010/

Noter cet article