logo_fleurance_nature.pngEncore un événement qui, chez Fleurance Nature, nous intéresse et devrait vous aussi très chers lecteurs, vous intéresser : du 20 au 30 mars, c’est la semaine pour les alternatives aux pesticides ! Nous sommes donc en plein dedans et c’est donc pour cela que nous avons décidé de vous en parler… Parce que tout comme vous, nous rêvons de fruits et légumes bio sans pesticides pour notre consommation quotidienne !

La semaine sans pesticides en est à sa 5ème édition. Cette année, le site Internet dédié à l’événement a été officiellement lancé le 1er Mars. L’ACAP – Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides – est un réseau de 170 organisations initié et coordonné par le MDRGF – Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures. Avec ces 10 jours de mobilisation et de sensibilisation, le MDRGF organise et centralise de nombreuses actions menées pour démontrer que l’on peut et que l’on doit se passer de l’usage des pesticides ! Partout en France mais aussi en Europe, des hommes et des femmes se mobilisent pour promouvoir les alternatives viables et respectueuses de la santé et de l’environnement. Un projet plutôt ambitieux n’est-ce pas ?

En feuilletant le communiqué de presse diffusé par L’ACAP, le constat est flagrant : nous utilisons beaucoup trop de pesticides dans nos cultures ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes : chaque année, la France utilise pas moins de 76 000 tonnes de pesticides dont 90% concernent l’agriculture. Cela représente 1/3 de la consommation Européenne de produits phytosanitaires. Ce qui la met au premier rang des utilisateurs de ces substances souvent nocives, certains justifieront ce chiffre par le fait que la France est un grand pays agricole et ajouteront qu’en rapportant cette donnée à la surface cultivée, la France se placerait plutôt le 4ème rang, ce qui est tout de même conséquent !`

Des solutions existent et celles-ci que « la semaine sans pesticides » tente de promouvoir : l’agriculture biologique est une solution saine pour notre santé et l’environnement ! En effet, l’agriculture biologique est un système de production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels. Pour atteindre ces objectifs, les agriculteurs biologiques s’interdisent (et excluent réglementairement) l’usage d’engrais et de pesticides de synthèse, ainsi que d’organismes génétiquement modifiés. L’agriculture Bio mise entre autre sur la rotation des cultures, l’engrais vert, le compostage, la lutte biologique, l’utilisation de produits naturels comme le purin d’ortie, et le sarclage mécanique pour maintenir la productivité des sols et le contrôle des maladies et des parasites.

2010 étant l’année internationale de la biodiversité, la semaine pour les alternatives aux pesticides se devait de mettre un accent sur l’importance de la protection et de la préservation du vivant. En dénonçant les aspects nocifs des pesticides et en faisant la promotion des alternatives aux produits phytosanitaires, la semaine pour les alternatives aux pesticides place la biodiversité au cœur de ses objectifs. En effet, ces produits chimiques sont connus pour leurs impacts dévastateurs sur le vivant : pollution des eaux, appauvrissement des sols, contamination de la faune, extinction de certaines espèces, etc.

Au cours de cet événement, et en vous connectant sur le site www.semaine-sans-pesticides.fr, vous pourrez accéder aux différentes actions prévues, par pays, par région mais aussi par type d’événement. Au programme : des visites de fermes, des conférences, des projections de films, des débats, des formations au jardinage bio, des repas bio, des expositions et des spectacles, etc. Alors, ce week-end, tous aux évènements pour une agriculture sans pesticides !

Crédit photo : mdrgf.org

Noter cet article