« Sans la musique, la vie serait une erreur », disait Nietzsche ! Là est déjà la première preuve que la musique fait partie de nos vies et qu’elle y est indispensable. Les bébés, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et même les animaux, sur tous les êtres vivants il semblerait que la musique ait des effets et en particulier des effets bénéfiques…

A l’occasion de la 30ème édition de la fête de la musique, Fleurance Nature vous les fait découvrir !

La musique, une sensation !

Pas besoin d’aller chercher bien loin, la musique est un art qui a été créé pour faire ressentir des émotions. Elle fait ressentir des vibrations à nos oreilles et des sensations à notre cerveau. Elle est un moyen d’expression à part entière et les artistes l’ont utilisée depuis toujours pour partager des émotions…

La mélodie du bonheur…

Quelle que soit la situation, il y a toujours une musique adaptée. La preuve : lorsque vous voulez aider votre enfant à s’endormir vous lui chantez une berceuse, lorsque vous voulez avoir la forme, vous écoutez une musique dynamique, énergique comme du Rock. Chaque musique a donc ses effets. Une mélodie peut vous déclencher un sourire, alors qu’une autre peut faire couler quelques larmes. Le tout étant de ressentir des émotions et de trouver la musique qui nous correspond selon nos états d’esprit ! Il est même prouvé que la musique douce aurait tendance à nous relaxer. Elle ralentit le rythme cardiaque et apaise les tensions. Elle aide également à la concentration. On parle alors de musicothérapie puisque la musique interviendrait comme thérapie. Elle atténue le stress, libère des endorphines (hormone du bien-être) et soulagerait même certaines douleurs. Dans la musicothérapie, on utilise en particulier certains sons, provoquant des vibrations positives pour le corps.

La musique, un art de vivre !

Écouter de la musique est donc nécessaire à notre bien-être… En jouer serait encore mieux ! En effet, selon différentes études, il s’avère que pratiquer un instrument de musique aurait de nombreux bienfaits sur la mémoire, la concentration, et la sensibilité. La pratique de la musique chez les enfants notamment, développerait mieux leur cerveau et leur intelligence. Enfin, en plus d’écouter de la musique, en faire est une source de détente et de bien-être. Comme lorsque l’on fait du sport, faire de la musique permet de se libérer de son stress et de ses mauvaises émotions accumulées. Alors la musique, un véritable art de vivre, pour un bien-être au quotidien !

Baissez le son !

Attention cependant au volume auquel vous écoutez la musique, sinon vous risquez des effets contraires voire même néfastes ! Non seulement la musique à un niveau sonore trop élevé peut avoir des conséquences nerveuses, elle vous énervera plutôt que de vous relaxer, mais aussi et surtout, elle peut être dangereuse pour le principal organe nécessaire à son écoute : les oreilles ! L’écoute prolongée de la musique au delà d’un certain nombre de décibels est donc fortement déconseillée pour éviter des lésions auditives comme une perte partielle ou totale d’audition, qui dans la plupart des cas, sont irréversibles. Par exemple, en discothèque, les niveaux sonores sont équivalents à 100-120 dB et ceux des salles de concert à 120 jusqu’à 140 dB à proximité des enceintes. Or certains baladeurs permettent une écoute jusqu’à 100dB, limite maximum fixée par un arrêté du 24 juillet 1998 complétant un article du code de la Santé publique (article L44.5). Ils peuvent donc être très dangereux s’ils sont utilisés plusieurs heures par jour par exemple !

Bonnes vibrations à vous toutes et à vous tous…

Noter cet article