logo_fleurance_nature.pngLa phrase peut paraître toute banale comme ça, mais elle est pourtant révélatrice du problème de distribution et d’assainissement de l’eau dans le monde. Comme chaque année depuis 1992, l’Organisation de Nations Unies célèbre la journée mondiale de l’eau dans l’unique but de sensibiliser les citoyens du monde entier sur la rareté et l’importance de cette ressource : l’eau !

En effet, dans de nombreux pays, la question de l’eau est un problème d’Etat : de santé publique ! Chaque année, environ 1,5 million d’enfants meurent de maladies liées à l’eau. C’est pour cela que pour cette édition, l’ONU a choisi de mettre en lumière le thème de la qualité de l’eau « reflétant ainsi l’importance des deux thèmes, quantité et qualité, pour la gestion des ressources en eau » ! `

Cet événement vise à faire prendre conscience de la nécessité d’entretenir des écosystèmes sains et d’assurer le bien-être de l’humanité en relevant les défis croissants que pose la qualité de l’eau pour la gestion des ressources. La Journée mondiale doit également permettre d’accroître la visibilité sur la qualité de l’eau en incitant le monde entier à s’engager, en participant à des activités telles que la prévention de la pollution, le nettoyage des cours d’eau et leur restauration.

Aujourd’hui, trop de personnes sur la planète, environ 2,5 millions plus précisément, vivent par exemple sans toilettes ! Impensable pour nous, citoyens d’un pays membre de l’Union Européenne… 

L’ONG explique que « Geste banal pour une majorité d’entre nous, aller aux toilettes demeure un luxe pour un tiers de l’humanité tandis que 50% des cas de malnutrition sont liés à des maladies hydriques et que près de 5.000 enfants de moins de 5 ans en meurent chaque jour », et dénonce « un risque majeur en termes de santé publique » et « un fort vecteur de pollution de l’environnement ».
A l’occasion de cette journée de sensibilisation, de nombreux évènements sont organisés partout dans le monde aux alentours du 22 mars comme c’était le cas à Paris, vendredi dernier. Pour sensibiliser un maximum de personnes au problème de l’assainissement de l’eau, un flashmob a eu lieu Place de la Madeleine, devant les plus anciennes toilettes de la ville. Le but ? Réaliser la plus grande file d’attente devant les toilettes du monde… et il semblerait que le pari ait remporté un franc succès

Noter cet article