Tout comme nous, vous avez certainement été nombreux à déguster en famille, une délicieuse galette des rois ce weekend, n’est-ce pas ? Et comme presque tout le monde, l’un d’entre-vous autour de la table a trouvé une fève dans sa part et a donc été couronné(e) roi ou reine ? Nous sommes donc d’accord : dimanche on célébrait l’épiphanie !


Pour celles et ceux qui ne connaissent pas bien cette fête, voici un petit zoom…

Une célébration païenne du retour de la lumière…

L’épiphanie, le 6 janvier, dans les célébrations païennes est fêtée pour : « le retour du soleil ». Et oui, en plein cœur de l’hiver, là où les jours sont les plus courts de toute l’année, l’espoir renaît, le soleil commence peu à peu à allonger la durée d’ensoleillement des journées. C’est donc pour cela que l’on fête une sorte de « renaissance » ! La joie et l’espérance sont au rendez-vous puisqu’on pense alors à l’arrivée future du printemps et de l’été… Enfin, certes il faut faire preuve d’encore un peu de patience !

La présentation du petit Jésus…

Et puis, tout comme la « renaissance » du soleil, dans la religion chrétienne, l’épiphanie, du mot grec qui signifie « apparition » est une fête en l’honneur de la présentation de l’enfant Jésus aux Rois Mages et de son baptême. C’est donc exactement 12 jours après sa naissance que l’on célébra son arrivée, les Rois Mages le couvrant de cadeaux significatifs de son futur rôle de messie… Voilà pour ce qui est de la partie religieuse !

Pourquoi une galette des Rois ?

Encore un peu de religion puisque c’est l’Eglise qui donna une importance à cet événement en décidant de servir chaque année le 6 janvier, une galette découpée en parts : autant de parts que de convives, plus une appelée « Part du Bon Dieu » destinée à un pauvre s’il se présentait.

Pourquoi une fève ?

C’est au temps des Romains que l’on vient ajouter une sorte de surprise dans la galette : une fève ! On disposait, à l’intérieur du gâteau, une fève noire ou blanche pour les scrutins des Saturnales. On élisait alors le « roi » de la fête. Une fête en l’honneur du Dieu Saturne.

Pour tous les goûts…


Et puis, en matière de pâtisserie, selon les pays, les cultures, il y en a pour tous les goûts ! C’est pour cela qu’en France on trouve plutôt des galettes à base de pâte feuilletée et de frangipane (pâte d’amande et beurre), alors qu’en Espagne et même dans le sud de la France, on déguste plutôt un gâteau des rois, une brioche aux fruits confits.
Désormais, on trouve dans nos pâtisseries des galettes fourrées aux pommes, au chocolat, à la noix de coco, à la pistache… Bref, de quoi ravir toutes les papilles !

Aux fourneaux…

Et comme, chez Fleurance Nature, on est plutôt gourmands et on aime les bonnes choses, on fait durer le plaisir en vous donnant notre recette de galette des rois que vous pourrez réaliser cette semaine par exemple ?
Pour une galette traditionnelle à la frangipane, il vous faut : 2 pâtes feuilletées, 100gr de poudre d’amandes, 75gr de sucre, 1 œuf, 50 gr de beurre mou, 1 jaune d’œuf… Pour une saveur classique, ajoutez quelques gouttes d’extrait d’amande amère, pour une saveur orientale, ajoutez plutôt quelques gouttes de fleur d’oranger 😉 et c’est là notre secret !
Ensuite, il n’y a plus qu’à mélanger tous les ingrédients dans un saladier, à disposer le mélange sur 1 des 2 pâtes feuilletées, n’oubliez pas d’y mettre une fève, puis recouvrez avec la 2ème pâte feuilletée. Pensez à bien appuyer sur les bords pour les coller. Ensuite, dessinez sur le dessus selon votre goût à l’aide d’un couteau ou d’une fourchette, dorez le tout avec un jaune d’œuf battu et un pinceau et glissez-la dans votre four chaud à 210°C pendant environ 30 minutes (tout dépend de votre four…). Chez nous, la version orientale a rencontré un vif succès ! Bon appétit !

Le saviez-vous ?

En France, l’épiphanie (6 janvier) n’étant pas un jour férié, il a donc été décidé qu’on la fêterait toujours le 2ème dimanche du mois de janvier ! Et puis, savez-vous comment se nomme le fait de collectionner les fèves ? La favophilie !

En bref, nous espérons que vous avez tous passé un bon weekend d’épiphanie et de bons moments de partage et de gourmandise avec vos proches !

Noter cet article