C’est souvent en devenant maman que l’on prend conscience de l’intérêt de protéger les générations futures et donc la planète. Et si pour cela vous adoptiez des produits bio et de saison pour la préparation des petits plats de votre « bout de chou », tout en faisant le choix de produits sains et naturels pour préserver sa peau, sa santé et la planète ! Car, privilégier le bio, c’est avant tout une précaution pour la santé de votre bébé et de son environnement. On vous explique tout…

Pour la toilette : des soins sans additifs chimiques

La peau des bébés est plus fine que celle d’un adulte, ce qui la rend plus vulnérable vis-à-vis des agressions extérieures et de certains agents chimiques. Aussi, pour la protéger naturellement, privilégiez les produits de soin à base d’eaux florales, d’huiles végétales et d’actifs naturels. Pour le nettoyage au moment du change, adoptez le liniment oléo-calcaire à base d’huile végétale (huile d’olive) et d’eau de chaux.

Cette recette naturelle ancestrale le nettoiera efficacement et préviendra les érythèmes fessiers à moindre frais ! Limitez également l’utilisation de lingettes, polluantes, souvent irritantes et composées de produits chimiques parfois toxiques comme le phénoxyéthanol. Pour le bain, un gel lavant sans savon ou un pain dermatologique fera très bien l’affaire ! Et retenez aussi que pour bébé, les parfums ne sont pas utiles et sont souvent agressifs pour sa peau.

Pour l’alimentation : une nourriture labellisée bio et des biberons sans BPA

Le lait doit rester l’aliment principal d’un bébé pour assurer un bon développement et une bonne croissance. L’allaitement maternel, de par sa composition, est naturellement le plus adapté à l’alimentation du bébé. Cependant, les laits 1er, puis 2ème âge sont formulés pour répondre aux besoins des nourrissons. À partir de 4/6 mois, quand l’alimentation de bébé se diversifie, privilégiez l’achat de légumes et fruits bio pour vos préparations de purées et compotes maison.

En effet, le label biologique garantit l’absence d’OGM, de pesticides et repose sur une charte de qualité stricte pour le bien-être de bébé. Enfin, que ce soit pour les biberons ou les contenants alimentaires utilisés pour bébé, optez pour le verre, sain et inaltérable ou, à défaut, le plastique sans BPA. Le bisphénol A est désormais interdit à la vente, puisqu’accusé d’être un perturbateur endocrinien.

Pour l’hygiène : des couches jetables bio ou lavables ?

À première vue, la couche lavable paraît plus respectueuse de l’environnement, parce qu’elle est exempte de produits chimiques et permet de réduire considérablement ses déchets. Mais elle représente tout de même un investissement de départ auquel il faut ajouter le coût des lavages en machine ! C’est une solution qui reste malgré tout intéressante quand on fait le calcul du nombre de couches jetables nécessaires jusqu’à la propreté, et d’autant plus si elles sont écologiques ! Ca vaut peut-être le coup de les tester !

Noter cet article