Fête religieuse et païenne, Pâques célèbre la résurrection de Jésus, et marque la fin du jeûne des 40 jours du Carême. Comme il était interdit de manger des œufs pendant la période du Carême, les gens prirent l’habitude, dès le Moyen-âge, de les décorer avant de les offrir. Puis au XVIIIème siècle, les œufs étaient vidés avant d’être remplis de chocolat.

Entre plaisir et santé ; tout est affaire de modération

Prévenir la crise de foie

Pendant les jours précédant les festivités pascales, préférez des repas sains, peu riches en graisse à base de bouillons, soupes, légumes, poissons et volailles. Buvez de l’eau ou des tisanes, afin de  purifier votre organisme. Misez sur les sucres lents (type féculents) faciles à digérer. Pensez également à faire une ou deux bonnes nuits de sommeil, vous supporterez mieux les excès !

Si vous êtes sujets aux aigreurs d’estomac, remontées acides, ballonnements, voire nausées ou maux de tête… voici quelques unes des manifestations les plus désagréables reconnues sous le terme de « crise de foie » !

Le rôle du foie dans la digestion du sucre

Le foie joue un rôle dans le métabolisme des protéines, des glucides, et des lipides et permet la destruction des toxines qui transitent par lui. Lors d’une période de jeûne, le foie produit et rejette le glucose dans le sang. Dans le cas contraire, il permet de le stocker.
Ce que l’on appelle crise de foie est en fait une gêne due à l’excès de glucose provoquant la contraction de la vésicule biliaire, pendant la libération des sels biliaires.

Les vertus santé du chocolat

Produit à partir de la fève de cacao, ce n’est qu’au moment de la révolution industrielle, qu’il prit la forme « à croquer » que l’on connait de nos jours. Auparavant, il était consommé sous forme de boisson chocolatée et servait à des fins thérapeutiques.

Noir, au lait ou blanc, le chocolat ne bénéficie pas des mêmes bienfaits.

Le chocolat noir est composé de pâte de cacao, de sucre et éventuellement de beurre de cacao. Ainsi dégusté, il possède un effet antioxydant. Le lait, bu avec le chocolat noir ou intégré dans la plaquette,  aurait la faculté d’inhiber cette action. Quant au chocolat au lait, il se compose de beurre de cacao, de sucre et de lait en poudre, à consommer donc avec plus de modération !

Le saviez-vous ?

Le chocolat est un anti-stress

Car il contient des substances (magnésium, sérotonine, caféine…) bénéfiques pour l’équilibre du système nerveux central.

Le chocolat améliore la digestion

Constitué de graisses non saturées, le chocolat facilite la digestion.
100 grammes de chocolat contiennent autant de fibres que 100 grammes de pain complet !

Le chocolat : l’effet coup de fouet assuré

Riche en fer, vitamines B et D, en magnésium et en potassium, c’est un remède efficace pour pallier aux petits coups de pompe !

Noter cet article