C’est tendance depuis quelques années. On voit tout le monde enfiler ses baskets et aller courir en ville, en forêt, à la campagne… Un sport à la mode dont on vante les mérites pour la ligne et la santé. Si effectivement la course à pied semble être une des activités physiques les plus efficaces, elle comporte également quelques risques. Voici nos conseils au sujet du jogging !

Un sport intense pour notre corps ! 

Parmi tous les sports qui existent, la course à pied fait partie des plus intenses pour notre organisme car elle stimule de nombreuses parties de notre corps. Il n’y a qu’à voir l’état de fatigue des coureurs professionnels à la fin d’une course pour en être convaincu. Et c’est pourquoi, le jogging n’est pas adapté à tous, sans condition, ni précaution.

Le jogging, pour qui ?

Il y a effectivement des catégories de personnes à qui on ne conseille pas la course à pied. C’est par exemple le cas des personnes en situation de surcharge pondérale, la course à pied pouvant causer des douleurs et des problèmes d’articulation. C’est également le cas des personnes ayant des problèmes cardiaques, ou ayant des risques d’accidents cardio-vasculaires. Au delà de 40 ans par exemple, il sera déconseillé à une personne non sportive de se mettre à la course. En revanche, quelqu’un ayant toujours pratiqué le jogging pourra continuer même après 40 ans, à condition d’écouter les signes de son corps et d’être suivi par un médecin. C’est exactement la même chose pour les femmes enceintes, seules celles pratiquant déjà le jogging de façon assidue avant leur grossesse seront autorisées à continuer la course. Pour faire court, le jogging est adapté à beaucoup d’entre-nous à condition d’être en bonne santé, d’être prudent et suivi par un professionnel de santé.

Les dangers et les méfaits du jogging !


Effectivement, le jogging peut avoir des effets néfastes sur notre santé, d’où l’importance de connaître son corps et ses capacités.
La course à pied provoque par exemple des syndromes rotuliens, des tendinites du genou et de la cheville et des fractures de fatigue. On dit qu’elle serait responsable de 8 à 20 % des blessures selon les études (contre 1 % en moyenne pour les autres sports). Le jogging sollicite beaucoup nos articulations, mais aussi nos muscles, nos organes… Bref, notre corps tout entier ! Pratiqué à l’excès ou mal pratiqué, il peut être à l’origine de blessures ou malaises… Prudence donc !

Comment bien courir ? Faire attention à quoi ?

La pratique d’un sport nécessite de faire attention à certains critères afin que ses effets ne soient pas contraires à ceux escomptés.
Pour la course à pied, il va falloir prendre en compte des critères comme par exemple : la fréquence des footings et la récupération, la durée de l’exercice et son intensité, la respiration, l’hydratation, l’équipement, la surface au sol…
Pour débuter, 1 à 2 entrainements par semaine suffisent et ils doivent toujours être espacés de 48h. Un débutant devra également privilégier un parcours plat et des surfaces souples pour ne pas trop fatiguer l’organisme en se compliquant le jogging.
Au départ de vos séances de jogging, pensez à alterner course et marche à pied. Le tout étant que vous parveniez à parler sans problème à différents moments de votre footing. Faites le test en essayant de tenir une discussion, de dire une phrase longue de plus de 10 mots. Si vous êtes trop essoufflé, c ‘est que votre rythme est trop élevé, vous devez ralentir la cadence. Cela va de paire avec votre respiration à laquelle vous ne devez pas trop penser car elle s’adaptera assez naturellement selon vos efforts (sauf si vous forcez trop et que vous êtes très essoufflé). Pensez aussi à la qualité de votre équipement et n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels équipementiers du sport. Une bonne chaussure adaptée au running diminuera considérablement les douleurs et risques de blessures. Enfin, ne négligez pas l’hydratation de vos muscles en buvant au moins ½ litre d’eau par heure de jogging (n’oubliez pas de boire avant, pendant et après votre jogging).

Bref, avant de vous lancer dans l’entrainement au marathon de New York, faites-vous conseiller et soyez conscient des précautions à prendre… Profitez-en pour faire un bilan de santé avant d’enfiler vos baskets pour des dizaines et des dizaines de kilomètres !

Lisez aussi notre article « Course ou marche rapide, comment choisir ? »

Noter cet article