Dans l’arrière pays d’Essaouira pousse un arbre qu’on ne rencontre qu’au Maroc : l’arganier… Les chèvres font le bonheur des photographes et l’escaladent avec aisance, en s’accrochant à ses branches et en s’y installant afin d’en manger le fruit qui ressemble à une olive. L’huile d’argan est très utilisée dans la cuisine traditionnelle de cette région, mais connaissez-vous aussi « les secrets de beauté » de cette huile ?

L’huile d’Argan, l’amie de votre coeur, le turbo de vos neurones !

Impliqués dans le développement des fonctions de différents organes tels que le système nerveux central, le cœur, la peau, les acides gras sont nécessaires au maintien de la santé et à la lutte contre différentes maladies.

L’organisme ne sait pas fabriquer les acides gras essentiels. Ils doivent être donc impérativement apportés par l’alimentation ou par des compléments alimentaires. On sait que lecerveau consomme beaucoup d’énergie et que les neurones contiennent plus de 30 % d’acides gras essentiels. Autrement dit, le cerveau consomme énormément d’acides gras. Ces acides gras sons les constituants indispensables des cellules nerveuses et de la rétine. La carence de ces « composants » pour nos cellules nerveuses va entraîner peu à peu une diminution inexorable de nos facultés intellectuelles (mémoire, concentration, créativité, etc.) et de nos capacités physique et métaboliques (douleurs articulaires, diminution de notre masse musculaire, augmentation du cholestérol, etc.). A titre d’exemple, la consommation d’acides gras essentiels a démontré une réduction de 30 % de la mortalité sur 2033 hommes (56 ans en moyenne) ayant survécu à un infarctus.

 

L’huile d’Argan, l’amie de vos intestins

On dit que de boire le matin à jeun une demie cuillère à café d’huile d’Argan et de jus citron permet de venir à bout des constipations les plus tenaces.

L’huile d’Argan, l’amie de votre peau

Les qualités de l’arbre ne s’arrêtent pas là ! Depuis toujours, les Berbères se transmettent les secrets de cette huile pour les soins du corps, du visage et des cheveux. Elle rend, dit-on, la peau douce et les cheveux soyeux.

Que du bonheur avec l’huile d’Argan !

« Pousser la porte et se laisser surprendre. Succomber de plaisir et rêver que ça ne s’arrête plus. Telle a été mon expérience ». « Sans à priori ni attente particulière par rapport à ce soin local, c’est la curiosité qui m’a poussée à essayer ce massage qui s’insérait parfaitement dans la découverte du pays lors de mon séjour au Maroc. La séance commence par un bain de pieds tiède dans le salon où les masseuses servent aux clients, déjà détendus par le contexte chaleureux, une tisane aux plantes. Leurs mains s’activent sur nos pieds dans cette immersion de tiédeur aquatique où se mélangent plantes odorantes et pétales de roses. Puis, chacun est mené dans sa cabine, et lorsque je m’allonge sur le lit, il ne me reste plus qu’à laisser la magie du lieu et la douceur de la masseuse opérer. Tous les éléments sont combinés pour assurer l’harmonie de nos sens : la chaleur de l’huile sur la peau associée à l’odeur de la fleur d’oranger et l’amande douce sur fond de musique traditionnelle. Chaque cm2 de mon corps est effleuré, caressé, massé, malaxé, ave une dextérité professionnelle. Les doigts de la masseuse envoient des décharges de bien-être irradiant dans tout mon corps. Elle ne ménage pas mes pieds et je suis surprise de voir mon habituelle pédi-sensibilité chatouilleuse se muer comme par magie en pédi-sensibilité jouissive ! La détente est totale, le toucher est enveloppant, je ne me rappelle pas avoir vécu une expérience de massage aussi agréable. Comment a-t-elle fait pour que, entre ses doigts, je me sente aussi belle ? C’est la question qui m’interpelle au milieu des vapeurs délicieuses qui m’embrument au sortir de ces deux heures. Avec une reconnaissance infinie envers cette jeune femme adorable et la conviction que l’huile d’Argan a su transformer ma peau en récepteur de plaisir. » (Témoignage d’une jeune femme qui a découvert tous les délices et les bienfaits d’un massage à l’huile d’Argan).

Comment l’huile d’Argan combat le vieillissement cutané naturel ?

L’huile d’Argan est particulièrement riche en acides gras monoinsaturés (45% d’acide oléique) et polyinsaturés (35% d’ « acide linoléique » ou « oméga 6 »).

L’acide linoléique est un acide gras essentiel, ce qui signifie qu’il n’est pas produit naturellement par l’organisme et qu’il doit être apporté par l’alimentation. Il joue un rôle très important sur la structure des membranes cellulaires et permet à la peau de contrôler sa perméabilité (C’est à dire à gérer les échanges d’eau entre le corps et l’extérieur) et son hydratation en conservant la structure lipidique intacte.

L’huile d’Argan est également riche en vitamine E : cette vitamine liposoluble est facilement absorbée au niveau de la peau et va se fixer dans les membranes cellulaires. Sa structure moléculaire lui confère une activité antioxydante qui lui permet de protéger les constituants membranaires des effets nocifs des radicaux libres. La vitamine E permet également de mieux retenir l’eau dans la peau et donc de maintenir une bonne hydratation.

Ainsi, grâce à sa richesse particulière en actifs hydratants et antioxydants, l’huile d’Argan combat le vieillissement cutané, revitalise les zones desséchées et redonne à la peau tout son éclat !

Article de Jean-Jacques DESCAMPS,
Phytothérapeute, membre du comité scientifique de Fleurance Nature.

Nos clientes sont déjà nombreuses à avoir testé l’huile d’argan et témoignent régulièrement sur notre site de la satisfaction que leur apporte cette huile.
N’hésitez pas à réagir à cet article et faites-nous part de vos avis sur l’huile d’argan, de quelle manière vous l’utiliser et quelle satisfaction vous en tirez !

HUILE D’ARGAN 100% BIO

Certifiée 100% Bio et labellisée Cosmébio, l’huile d’argan est gorgée d’acides gras essentiels oméga 6 et de tocophérols (vitamine E), antioxydants recommandés pour prévenir le dessèchement prématuré de la peau et combattre le vieillissement en redonnant à la peau tout son éclat. Garanti SANS PARABEN.

Noter cet article