Boire de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille telle est la question. Tout le monde se la pose et chacun y va de son point de vue sur la santé, l’écologie, le coût… Petit tour d’horizon des eaux bonnes pour notre santé mais aussi pour celle de notre planète…

La première chose qui est sûre est que notre corps à besoin d’être hydraté quotidiennement afin de remplacer les litres d’eau qu’il perd (transpiration, urine…) à raison d’au moins 1,5 litre/jour !  Et les Français en sont loin. Notre corps a besoin de 2,5 litres par jour pour son bon fonctionnement. Ils doivent être apportés par les boissons et l’alimentation. Alors pour être en bonne santé et en accord avec un mode de vie sain et écologique quelle eau faut-il choisir ?

L’eau du robinet remporte tous les suffrages pour ce qui est de son prix et de son impact sur l’environnement.  Elle revient en moyenne à 0,0029 centimes le litre (soit 40 fois moins cher que l’eau minérale) et évite la pollution notamment dû à l’absence de plastique donc de déchet, mais aussi de transport donc de pétrole. Aussi, souvent très riche en calcaire, l’eau du robinet est donc plus concentrée en calcium nécessaire à la solidité osseuse.
Ses seuls bémols peuvent être en fonction des régions, son goût, sa teneur en nitrates et les traces de plomb, mais rien de bien méchant. N’hésitez pas à surveiller le taux de nitrates sur votre facture ou en demandant à votre mairie notamment pour les bébés (il doit être inférieur à 15mg/litre). Pour le goût, pensez par exemple à rajouter quelques gouttes de jus de citron dans votre carafe, il anéantira l’éventuel goût de chlore.

L’eau de source et l’eau minérale elles coûtent beaucoup plus cher, jusque là rien d’étonnant.  Un litre d’eau en bouteille coûte en moyenne 0,14 centimes. Et côté écologie, même s’ils elles sont 100% recyclables, jeter une bouteille en plastique par jour à la poubelle, ça fait tout de même quelques kilos de déchets à la fin de l’année !
 De source ou minérale, toutes les deux proviennent de nappes souterraines protégées et contiennent donc peu de microbes et très peu de nitrates. L’eau de source à une composition en sels minéraux variable en fonction de la source alors que l’eau minérale a toujours la même composition. Cette dernière est faiblement minéralisée, elle convient donc à tous, même les plus sensibles comme les nourrissons et les personnes aux reins immatures. A la différence de l’eau du robinet, l’eau minérale naturelle ne doit avoir subi aucun traitement chimique. Elle est donc saine dès l’origine. Et au même titre que l’eau du robinet, cette eau est soumise à des limitations de concentration pour des produits toxiques tels que les métaux lourds, les nitrates ou le fluor. La consommation d’eau minérale permet ainsi d’équilibrer les apports en calcium, en magnésium ou encore de faciliter la digestion, mais risque également de surcharger l’organisme en sodium par exemple. Il faut donc les alterner ou les choisir en fonction des carences. Mais attention, il convient de stocker les bouteilles à l’abri de la lumière et de la chaleur et après ouverture, de les conserver au réfrigérateur et de les consommer dans les 24 heures.

En bref, eau du robinet, de source ou minérale, c’est vous qui voyez ! Le mieux est peut-être de consommer les trois de manière aléatoire, l’essentiel étant de bien vous hydrater.

Eau minérale, eau de source ou eau du robinet, quelle est la meilleure pour notre santé ?
2 votes