A partir de 3 ans, les enfants ont des besoins nutritionnels spécifiques pour bien grandir et rester en forme. Mais quelles vitamines participent à la bonne santé de votre progéniture, où les trouver et pourquoi sont-elles essentielles ? Explications.Les besoins en vitamines chez l'enfant

3 bonnes raisons de faire le plein de vitamines

Pour garder la forme à l’école

Les rythmes scolaires sont éprouvants : réveil à l’aube, concentration intellectuelle soutenue, activité physique importante, des repas pas toujours satisfaisants (notamment à la cantine)… Et avec l’arrivée de l’automne, les journées raccourcissent, les virus prolifèrent et la fatigue s’accumule. S’en suivent une hyper-sensibilité, des difficultés de concentration et une certaine fragilité du système immunitaire.

Pour affronter l’hiver, un besoin de supplémentation en vitamines peut donc se faire sentir, afin de favoriser le bon fonctionnement de l’organisme.

Pour aider à retrouver un bon sommeil

La meilleure des récupérations reste le sommeil. La nuit, le cerveau travaille : les enfants mémorisent ce qu’ils ont appris pendant la journée et grandissent (l’hormone de croissance est synthétisée pendant les phases de sommeil profond). Pourtant, en période de stress ou de fatigue, les jeunes ont souvent des difficultés à s’endormir et à s’octroyer une bonne nuit de repos.

Si votre enfant est fatigué ou dort mal, il manque peut-être de vitamine D. La vitamine D permet d’optimiser l’absorption de calcium et du phosphore : elle est donc très importante pour la croissance et le développement normal des os chez l’enfant. Elle contribue également au bon fonctionnement du système immunitaire. La meilleure source de vitamine D ? Le soleil ! La vitamine D3 est synthétisée par la peau quand elle est exposée aux rayons UV… C’est la raison pour laquelle on a tendance à en manquer en hiver. On en retrouve également dans l’huile de foie de morue, les poissons gras ou le jaune d’œuf.

Pour booster les défenses de l’organisme

Certaines vitamines sont particulièrement reconnues pour participer aux défenses immunitaires.

La vitamine C, rempart contre le stress oxydatif, stimule les cellules impliquées dans les défenses immunitaires : il est important de ne pas en manquer. Côté assiette, on la retrouve dans les fruits et légumes frais : kiwi, fruits rouges, brocoli, chou rouge, chou fleur, et certaines herbes aromatiques comme le persil ou la ciboulette.

Les vitamines du groupe B contribuent à un métabolisme énergétique normal. A chaque type de vitamine B ses bienfaits : la vitamine B1 (thiamine) aide les cellules à produire des hydrates de carbone (essentiel pour le bon fonctionnement du cœur et du système nerveux), la B2 (riboflavine) est indispensable à la production de globules rouges et joue un rôle dans la production d’énergie, la B3 (niacine) contribue à réduire la fatigue, la vitamine B6 aide à protéger le système immunitaire et aide à la production de globules rouges… Autant de nutriments essentiels pour renforcer les défenses de l’organisme. On retrouve de la vitamine B dans des aliments très variés : abats, légumes secs, riz sauvage, avocat…

L’organisme n’est pas capable de synthétiser ces micronutriments, l’alimentation reste donc la première source de vitamines. Des repas équilibrés et diversifiés, avec des fruits et des légumes frais, constituent le meilleur garant d’un apport quotidien suffisant. Mais le manque de temps ou d’argent, ou encore les exigences des enfants, ne le permettent pas toujours.

Et en cas de carence ou de déficit en vitamines, ou pour garder des enfants pleins de tonus et en bonne forme, des compléments nutritionnels ciblés existent. Il convient toutefois de toujours demander conseil à un médecin pour éviter les éventuels surdosages.

Découvrez Toniform, le sirop multivitaminé des petits et des grands.

Comprendre les besoins en vitamines chez l’enfant
4 votes