Un mois après les fêtes de fin d’année et les repas de rois, nous voilà déjà en train de célébrer un autre événement. Et puisque les Français sont gourmands, on ne célèbre pas un événement sans faire plaisir à ses papilles. Ce jeudi 2 février, aura donc lieu la chandeleur, fête de la crêpe et de la gourmandise !

La chandeleur, zoom sur les origines…

Comme beaucoup de fêtes calendaires, la chandeleur puise ses origines dans la religion chrétienne. Après l’épiphanie (début janvier) célébrant la présentation du petit Jésus aux Rois Mages, la chandeleur, à peine un mois plus tard, vient célébrer la présentation de ce même enfant auprès du temple de Jérusalem et la purification de sa mère. Le nom de cette fête en Français a une origine latine signifiant la fête des chandelles !


Les crêpes et leurs significations…

Les crêpes elles, viendraient du fait qu’en cette saison avait lieu les semailles d’hiver et que l’on se servait de la farine restante pour confectionner des crêpes. Elles trouvent plusieurs significations dans leur histoire. Elles sont à la fois synonyme de prospérité pour l’année à venir, leur forme et leur couleur dorée faisant penser à un Louis d’or, tout comme elles évoquent aussi le retour du printemps et du soleil après un hiver sombre et froid. Il faut bien avouer, qu’il y a bien longtemps, météo et prospérité étaient deux éléments très liés pour tous ceux vivant des ressources de la terre et de sa culture…
En somme, la crêpe est une note d’espoir !

Plus qu’une gourmandise…

La crêpe est donc bien plus qu’une gourmandise, bien plus qu’un simple gâteau ou une simple pâtisserie… Elle est pleine d’histoire et surtout de variations !
Selon les envies de chacun et surtout selon les coutumes des différentes régions de France, il existe des dizaines de sortes de crêpes !
D’abord, il y a les crêpes salées par opposition aux crêpes sucrées. Dans la crêpe salée, la farine utilisée est surtout une farine de froment ou de blé noir, alors que pour confectionner une crêpe sucrée, on utilise plutôt de la farine de blé classique à laquelle on ajoute du sucre.
Ainsi, si vous vous lancez dans la confection de crêpes sucrées, renseignez-vous avant sur toutes les recettes existantes, vous trouverez forcément votre bonheur.

A la bière, au rhum, aux extraits de vanille, à l’orange, au zeste de citron, au cacao, à la fleur d’oranger, au sucre de canne… Bref, vos crêpes peuvent être parfumées selon vos goûts, pour votre plus grand plaisir ! Et puis, ce qui est pratique quand on veut faire attention à sa ligne, c’est que plus une crêpe est parfumée, moins vous aurez besoin de rajouter d’ingrédients supplémentaires dessus. Une bonne solution pour se faire plaisir sans culpabilité !

Crêpes, gaufres, pancakes, beignets…

Et puis, par extension, en cette période, on aime tout simplement les bonnes choses et les douceurs sucrées, alors on opte pour les gaufres, qui elles aussi peuvent être sucrées ou salées, les pancakes, les beignets…
Autant vous dire que la chandeleur est une fête particulièrement appréciée des amateurs de « sucré » : les enfants ! Alors, ce mercredi après-midi, vous savez quoi faire ? Un atelier crêpes avec vos bouts de chou !

Chez Cuisine AZ, ils vous ont concocté une petite sélection de crêpes sucrées, salées et allégées…

Et vous, quelle est votre recette de crêpe ? Surprenez-nous !

Le dossier de Cuisine AZ, c’est par  ici : http://www.cuisineaz.com/minceur/dossiers/crepe-legere-h12.aspx

Noter cet article