Froid, humidité, grisaille, soleil bas sur l’horizon… C’est le cocktail de l’hiver sous nos latitudes. Fleurance Nature revient pour vous sur les bienfaits du soleil au moment où nous en manquons le plus.

Le soleil essentiel à notre vie

Le Soleil est essentiel à notre vie et à notre vitalité. Il génère chaleur et lumière qui renforcent le sentiment général de bien-être. La lumière influe directement sur notre organisme en stimulant entre autres naturellement la production de vitamine D, bénéfique pour notre système immunitaire et pour la calcification des os.

Cette vitamine accroît l’absorption du calcium et du phosphore présents dans les aliments. La vitamine D est une vitamine liposoluble, c’est-à-dire soluble dans l’huile. Elle est donc présente principalement dans les produits gras et principalement dans les poissons gras, l’huile de foie de morue, les oeufs et les lardons.

Dans la pratique, 5 à 15 minutes d’exposition solaire occasionnelle des mains, du visage et des bras suffisent pour conserver une concentration de vitamine D élevée. Les déficits d’apport sont très fréquents, par contre, les réelles carences sont plutôt rares (sauf, par exemple, chez les personnes âgées qui ne sortent pas).

Des effets sur notre moral

Le soleil et sa lumière ont aussi un effet bénéfique sur notre moral. Si tout le monde a remarqué qu’il nous met de bonne humeur, il permet également de lutter contre la dépression saisonnière.

Comment ça marche ?

La réponse est à chercher dans l’action de blocage qu’exerce la lumière sur la synthèse d’une hormone : la mélatonine. La sécrétion de mélatonine est inhibée durant le jour et stimulée à la tombée de la nuit d’où ses autres noms : hormone du sommeil ou hormone de l’obscurité. En bloquant la production de cette hormone, la lumière du jour favorise l’éveil, l’activité et nous rend plus énergiques. C’est la raison pour laquelle nous sommes réveillés le matin lorsque la lumière du jour est trop importante, mais aussi pourquoi nous nous sentons plus dynamiques pendant la saison d’été où l’ensoleillement est plus fort.

Bienfaits : une question d’intensité ?

Plus l’intensité lumineuse est importante et plus grands seront ses effets bénéfiques sur l’organisme (attention toutefois à la surexposition). En hiver, sous nos latitudes, le soleil se fait malheureusement rare et son intensité reste faible.
On comprend pourquoi certains sont tentés de partir sous d’autres latitudes, à la recherche d’un soleil plus intense…

Où trouver le soleil ?

Vous vous demandez où partir ? Si vous avez les moyens… direction l’été ! Dans l’hémisphère nord, c’est l’hiver, mais dans l’hémisphère sud, c’est l’inverse. Une solution lointaine, mais efficace…
Une alternative, plus proche et abordable : la montagne. C’est en altitude, en haut des pistes, que se trouve l’intensité lumineuse maximale en hiver. Lorsque vous allez skier, la neige et l’altitude renforcent cette intensité lumineuse.

Une cure de lumière ?

Vous ne vous sentez pas en forme et la lumière vous manque ? Les cures de luminothérapie peuvent être une alternative. Autrefois, une ordonnance était nécessaire pour effectuer cette cure de lumière. Mais depuis quelques années, des fabricants développent des lampes utilisant ce principe pour la maison.

Et pour ceux qui ne peuvent pas partir…

Les besoins en vitamine D varient selon l’âge, le sexe, la situation géographique… Les Apports Journaliers Recommandés ont été fixés à 5 microgrammes par jour mais devraient être relevés suite aux dernières études scientifiques qui ont permis de constater que la population française était déficitaire en cette vitamine.

Pas de panique ! Même si le soleil constitue une source importante de production de vitamine D, il est possible de palier à son manque en mangeant bien.

Une solution simple et rapide pour reconstituer votre stock de vitamine D : les compléments alimentaires, à retrouver dans notre boutique.
Quelques recommandations pour finir. N’oubliez pas qu’à trop forte dose, le soleil a aussi des effets néfastes sur le vieillissement cutané. Seules quelques minutes d’exposition par jour à un soleil modéré suffisent.

À consommer avec plaisir, mais modération bien sûr !

Noter cet article