Dimanche nous fêterons le 1er mai et la fête du travail ! Jour férié, cette année, il tombe un dimanche, alors tant pis, nous ne travaillerons pas de toute façon (pour la plupart d’entre-nous ayant des jours et des horaires de travail classiques) ! Cette date est pour nous l’occasion de vous en apprendre un peu plus sur cet événement et sur les dernières évolutions en matière de droit du travail…

Zoom sur l’histoire et la tradition

C’est depuis 1947 que le 1er mai est un jour chômé et payé pour tous les salariés en France. Il est dédié aux travailleurs, mais aussi au printemps au travers des bouquets de muguets vendus et offerts pendant cette journée. En effet, le brin de muguet que l’on offre comme porte-bonheur est également synonyme de l’arrivée du printemps en Ile-de-France depuis très longtemps. Le muguet fut associé au 1er mai, jour de la fête de travail, dès la fin du 19ème siècle. Les ouvriers syndicalistes qui manifestaient à cette date portaient sur leur boutonnière un triangle rouge (symbole de la division idéale de la journée en 3 fois huit heures : travail, sommeil, loisirs), remplacé ensuite par une fleur d’églantine puis par un brin de muguet cravaté de rouge.

Les dernières reformes en droit du travail…

A moins d’avoir passé l’année 2010 caché au fond d’une grotte, vous vous souvenez certainement de la réforme ayant fait le plus de bruit en France ?! La réforme des retraites, bonne réponse ! Et oui, notre système de calcul et de versement des indemnités de retraite s’écroule et le projet de loi du gouvernement a donc voté : l’allongement de la durée de cotisation (passant de 40 à 42 ans) et le recul de l’âge légal de départ à la retraite (passant de 60 à 62 ans) ainsi que de l’âge de la retraite à taux plein (passant de 65 à 67 ans). Une réforme qui n’a, semble-t-il, enchanté que très peu de Français, déclenchant ainsi de nombreux mouvements de grèves !

D’autres nouveautés ont été évoquées en 2010 qui devraient intéresser les futures mamans ! Tout d’abord, il semblerait que le parlement européen se penche sur le sujet du congé maternité et plus particulièrement sur son allongement. Il est donc envisagé de généraliser la durée du congé maternité au sein de l’Union Européenne, le faisant passer de 14 semaines comme actuellement en France à 20 semaines. Il a également été envisagé de revoir la rémunération de celui-ci en passant à une rémunération intégrale, soit 100 % du dernier salaire mensuel ou du salaire mensuel moyen. Deuxième évolution qui concernerait également les futures mamans : les indemnités perçues lors des congés maternité qui débuteront à partir du 1er Janvier 2012, seront désormais prises en compte pour le calcul des retraites. Deux sujets sur lesquels nous nous pencherons plus en détails dans un prochain article…

Alors, après vous avoir parlé de travail, nous nous arrêtons là pour vous souhaiter un bon week-end et un agréable 1er mai !

Noter cet article